lundi 22 mars 2021

Indésirable

 


Indésirable

Erwan Larher

Quidam, 2021

 

 Roman débutant classiquement par l'arrivée d'un personnage dans une petite ville provinciale sur le déclin, Saint-Airy, le nouvel opus d'Erwan Larher va bien évidemment réserver quelques surprises au lecteur. Sam, dont on devine entre les lignes une carrière au théâtre et une autre moins avouable, tombe en amour d'un vieux logis, la maison du Disparu, l'acquiert et la retape avec goût. 

Hélas son arrivée et son installation vont intriguer, gêner, comme un petit caillou dans la chaussure. Il faut dire que le physique de Sam est particulier, et les braves gens aiment bien caser les gens dans des catégories.

Et c'est parti pour des péripéties attendues ou pas, une joyeuse critique sociétale, des élections municipales, des coups fourrés, des trafics louches (qui l'eut cru, dans ce coin justement trop tranquille?), un épisode de L'amour est dans le pré, un poil de mystère dans les sous-sols. Le tout en usant d'une écriture dense, drue, inventive mais fluide.

Sans oublier les réactions face à la différence. Jusqu'ici, j'ai été futée, sur trois paragraphes je peux le faire, mais avec Sam il a fallu utiliser iel et des terminaisons neutres qui passent très bien et que j'ai trouvées harmonieuses. Oui, le français et ses accords... 

On l'aura compris, j'ai dévoré le roman, un bon cru, et l'on peut dire 'mâtin, l'auteur est égal à lui-même pour dézinguer ce qu'il n'aime pas et raconter une histoire mais il se renouvelle dans son inspiration, jamais là où on l'attend'. 

Pour terminer, j'ai aimé le clin d’œil à Francis Rissin (p 16) et reconnu la description du logis, p 18 

Les avis de Mots pour mots,

38 commentaires:

  1. Je n'ai pas encore eu l'occasion de découvrir l'auteur, mais j'en ai envie.

    RépondreSupprimer
  2. Un écrivain que je ne connais pas du tout. L'écriture neutre, pour quelqu'un de mon âge, c'est quand même un peu compliqué...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas de première jeunesse, mais m'y suis mise facilement. Attention, ce n'est pas l'écriture inclusive, là j'aurais vite jeté l'éponge!

      Supprimer
  3. A noter alors. J'ai beaucoup de retard avec cet auteur, je n'en ai lu qu'un.

    RépondreSupprimer
  4. je te sens conquise , j'aime bien l'enthousiasme et souvent ça me motive , je trouve le sujet un peu convenu mais visiblement l'écriture ne l'est pas, convenue! alors ... on verra.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Convenu? Oh mais tant de surprises attendent le lecteur!

      Supprimer
  5. Le début du roman est assez banale, mais cela s'arrête là, on dirait.

    RépondreSupprimer
  6. Après la bonne surprise qu'a été la lecture de "Marguerite" (celle qui n'aime pas ses fesses) en début d'année, je vais me laisser tenter je pense. Si en plus on y évoque Francis Rissin !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureuse es-tu d'avoir plein d'opus à découvrir!
      Je sais (facebook) que l'auteur a aimé F Rissin (preuve de bon goût)

      Supprimer
    2. J'ai d'ailleurs vu que Francis Rissin était sorti en poche. Je trouve ça très bien, je ne m'attendais pas à ce que ce soit le cas, le "grand format" ayant été édité par une maison peu mise en évidence..

      Supprimer
    3. Excellente nouvelle! Mais comme le livre est à la bibli, je peux le réemprunter.

      Supprimer
  7. Je ne vais pas en rajouter, sauf pour conseiller à celles et ceux qui passent par-ici de ne pas hésiter à faire connaissance avec Erwan Larher s'ils ne se sont encore jamais rencontrés... et confirmer que le millésime 2021 est rond en bouche avec ce qu'il faut de piquant pour le garder en tête.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, on sent le club de fans ! Mais il le mérite amplement.
      Et on peut relire les anciens, je suis sûre qu'ils vieillissent bien!^_^

      Supprimer
  8. Encore un inconnu (pour moi) que tu as dévoré. IL faudra que je découvre un jour l'auteur alors...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as le choix, il a déjà plusieurs romans à son actif!

      Supprimer
  9. Je me laisserai peut-être tenter... ;-)

    RépondreSupprimer
  10. voilà qui donne envie de continuer à suivre cet auteur!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un habitué de Chanceaux ... quand c'était ouvert!

      Supprimer
  11. Je ne connais pas encore cet auteur, mais grâce à toi il est déjà noté dans mon carnet et le sera un jour, si j'arrive à le trouver à la médiathèque un jour. Je rajoute donc ce titre...Merci de ton enthousiasme !

    RépondreSupprimer
  12. À mon tour d'être allée fouiner sur le net vu que tu as choisi d'en dire juste assez pour intriguer.^^ Et j'ai vu que tu étais déjà citée sur le site de l'éditeur dis donc, les nouvelles vont vite.^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurais pu en raconter plus, puisque je connais le combat de l'auteur pour retaper une vieille bâtisse (mais je suppose que les faits racontés dans le roman sont pure invention)
      Je viens du site de l'éditeur, ah oui, mais comme il sait que je suis une fan 'historique' (hystérique? ^_^) de l'auteur... merci à lui!

      Supprimer
  13. Inconditionnelle de l'auteur ? Il faudrait que je le lise. La langue employée paraît intéressante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des thèmes intéressants, une écriture personnelle, fort lisible, pas relâchée.

      Supprimer
  14. J'avais adoré le seul livre lu de lui ...il faut que je découvre ses autres romans, pourquoi pas celui-ci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé oui ça se pourrait, sinon les précédents sont bien aussi!

      Supprimer
  15. Evidemment que je vais le lire ce dernier de Larher, cet auteur que tu m'as fait découvrir et dont j'ai tout lu... En revanche, je sens qu'il va falloir que je lise aussi Francis Rissin !

    RépondreSupprimer
  16. Oh, ca semble être une lecture bien sympa, distrayante avec une bonne dose d'acidité ! Je note !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu seras surprise!
      Un roman de la bonne longueur pour toi. ^_^

      Supprimer
  17. Oh ça fait envie ... j’adore les histoires de gens bizarres qui arrivent dans les villes ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Souvent les romans démarrent ainsi, et ça change la ville...

      Supprimer
  18. Il me tente beaucoup, celui-là... Mais j'en ai déjà tant en attente...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il se lit assez rapidement, en fait. Oui, les piles, je connais... ^_^

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!