jeudi 27 mai 2021

Le parfum des fleurs la nuit


 Le parfum des fleurs la nuit

Leïla Slimani

Stock, 2021

 

Première phrase :  "La première règle quand on veut écrire un roman, c'est de dire non."

Sauf que Leïla Slimani n'a pas respecté cette règle quand on lui a proposé de passer une nuit au musée, en l’occurrence à Venise, à la Punta della Dogana (architecte Tadao Endo, un de mes chouchous). "Dans quel piège suis-je encore allée me fourrer? Pourquoi au-je accepté d'écrire ce texte alors que je suis intimement convaincue que l'écriture doit répondre à une nécessité, à une obsession intime, à une urgence intérieure?"

Elle reconnaît ne pas  trop s'y connaître en art contemporain, "la simplicité de certaines œuvres me désarçonne", mais réussit à intéresser le lecteur avec certains artistes et leurs conceptions, reconnaissant qu’elle sort là de son domaine habituel

Mettant de côté son roman en cours, mais évoquant tout de même ses recherches à son sujet, elle livre là une belle réflexion sur sa conception de l'écriture, elle se livre aussi, rappelant son enfance, évoquant son identité entre deux pays et cultures. Belle écriture fluide, une découverte.

Avis babelio,



34 commentaires:

  1. C'est une auteure qui ne m'attire pas beaucoup, je ne sais pas pourquoi. (trop de présence médiatique ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois ce que tu veux dire, et je ne suis pas attirée non plus. Même si j'ai lu son prix Goncourt, et une BD (?) sur le Maroc.
      Là, ce n'est pas un roman,et l'idée de passer une nuit au musée, à Venise, et des considérations sur l'écriture, ça m'a attirée. C'est court, et fichtrement bien écrit, ça se lit tout seul. Si, essaie!

      Supprimer
  2. comme Aifelle j'ai du mal avec les écrivains dits à la mode et un peu trop médiatisés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je ne suis pas trop tout ça, je me suis intéressée au sujet, et c'est fort intéressant. Mais comme toi je n'aime pas le trop médiatisé.

      Supprimer
  3. Je n'ai lu que le "pays des autres" et j'ai beaucoup aimé. Je continuerai certainement à lire cette auteure . Je ne regarde pas les médias donc je reste assez peu sensible au battage autour de certains auteurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'elle a du talent,mais je ne lirai pas tous ses livres, juste ceux dont le sujet m'accroche, et là, c'était le cas.

      Supprimer
  4. Le sujet ne me tente absolument pas. Tant pis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de souci! Une nuit au musée, ça m'intéressait (et si on me le propose, je le fais, mais on ne me le proposera pas ^_^)

      Supprimer
  5. Cette fois, je connais l'auteure et ce livre pourrait bien m'intéresser. Ça m'a l'air original.
    Bonne fin de semaine.

    RépondreSupprimer
  6. Un auteur qui me reste à découvrir...

    RépondreSupprimer
  7. le côté oeuvre de commande m'a freinée, je l'avoue, pourtant j'aime beaucoup cette autrice.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que je craignais ce côté là, mais non, on sent une certaine liberté d'écrire ce qu’elle veut sur son 'expérience'.

      Supprimer
  8. Amusant cet esprit de contradiction, mais je crois que les écrivains aiment bien se challenger aussi s'il n'y a pas d'urgence intérieure.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle a bien profité du challenge, et franchement pour un résultat fort intéressant.

      Supprimer
  9. Si je le croise, je ne dis pas non car j'ai apprécié son écriture lorsque j'ai lu "chanson douce". Depuis je n'ai rien lu d'autre. A voir donc si tu dis qu'on ne ressent pas le livre de commande...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas du tout ressenti, et d'ailleurs elle aborde avec humour le sujet, puisque cela lui a donné du retard sur son livre normalement en cours.

      Supprimer
  10. j'aime beaucoup cette collection mais cette fois-ci ça n'accroche pas, commencé il y a 2mois je lis 4 ou 5pages et je passe à autre chose... probablement une question d'affinité avec l'auteure
    2e tentative de laisser un commentaire le1er n'a pas fonctionner

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connaissais pas cette collection, mais je devrais m'y intéresser!
      Pas de chance avec l'auteur, pour toi, dommage, mais quand ça ne va pas, autant ne pas insister. Il y a d'autres auteurs.
      Pour les commentaires, si j'étais sûre que ça vienne de blogger (et non de mon ordi?)(mais ça paraît impossible) je filerais sur hautetfort directement, j'ai déjà un blog.

      Supprimer
  11. Je n'ai encore rien lu d'elle mais à chaque fois que je lis un article sur elle ou que je la vois dans une interview, je me dis que cette femme et cet écrivain méritent sans aucun doute le détour.
    Bon week end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas forcément attirée par ses romans, mais là, ça m'a plu de la suivre dans ce musée.
      Bon week end (et le soleil, enfin!)

      Supprimer
  12. Le sujet m'intéresse, l'écrivaine moins, ça se tentera peut-être un jour 😁

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aïe, pourtant je la sens sincère, et elle écrit bien.

      Supprimer
  13. Pas trop tentée à la base par le sujet, mais dans ton billet, le mot "découverte" m'interpelle tout de même. A voir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé oui, un musée à Venise, et voir comment ça se passe pour elle, ça m'intéressait.

      Supprimer
  14. J'avais aimé sans plus "Chanson douce", mais j'aime bien écouter l'auteure en interview. Donc pourquoi pas ,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil, j'ai lu Chanson douce, mais on en avait tellement parlé... Là au moins c'est la surprise et la découverte, et pas un roman, donc cela aurait tendance à me plaire!

      Supprimer
  15. Jamais lu cette auteure non plus et - déoslée - ce livre-ci ne me semble pas indispensable ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Impossible de répondre! Cela m'a plu, c'est court, alors si tu veux connaître l'auteur?

      Supprimer
  16. J'aime beaucoup sa plume donc je suis très tentée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce livre est pour toi! (mais ce n'est pas un roman, ce qui ne m'a pas gênée au contraire)

      Supprimer
  17. Un titre que je retiens aussi, le sujet me tente.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil, le sujet aussi, et ensuite le traitement.

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!