jeudi 10 juin 2021

Le bruit de la mer



 Le bruit de la mer 

Franck Maubert

Flammarion, 2020


Allez, j'avoue, au cas où vous en douteriez, je résiste mal aux récits de voyage plutôt bien écrits, même s'ils conduisent au coin de la rue. Pas de rencontres avec des habitants de contrées lointaines, mais des autochtones bien d'ici, parfois bavards, parfois non, complètement ou presque au hasard des déambulations de l'auteur. Celui-ci a décidé de suivre la côté ouest de la France, en automobile, histoire de quitter Pierre, un ami se mourant d'un cancer, mais qu'il contacte souvent au téléphone ou retrouve lors de retours à Paris. Un voyage que Pierre ne peut accomplir, mais pourtant son ombre plane sur le voyage et certaines destinations.

Depuis le coup de coeur du  Tour de France des villes incomprises, je sais qu'il ne faut jamais mépriser une destination, la découverte intéressante est là! Le nord en janvier, la Normandie en février, cela n'apporte pas du rêve a priori, et pourtant, quand tout ou presque est fermé et que les touristes ne sont pas encore arrivés, c'est moins facile mais presque un challenge! Ne pas s'attendre à un guide de voyage (ceux de l'auteur datent de décennies) mais personnellement j'ai ressenti une grande envie d'y aller, par exemple, dans ce Cotentin mal perçu.

Une lecture agréable, quittée à regret en 'juin', après 6 mois d'errance, d'iode et de vagues...

Avis babelio

Ayant eu l'occasion de continuer avec l'auteur, voici


Avec Bacon

Franck Maubert

Gallimard, 2019

Où j'apprends que l'auteur est 'entré à l'Express, en 1979, jeune journaliste d'art', avec une idée fixe : rencontrer Francis Bacon. Admirateur enthousiaste de son œuvre, il en parle avec fougue, et permet aussi de connaître mieux le peintre.

Si vous voulez vous aussi en savoir plus sur ce peintre, c'est l'occasion!

Avis babelio

22 commentaires:

  1. Merci de ton aveu, je commençais à avoir des soupçons.
    Le Cotentin me plairait bien aussi, il y a la mer, c’est beau toute l’année (avec un coupe-vent et un imperméable). C’est une idée de balade.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, ça et les récits nature... ^_^
      Le Cotentin, oui, pas pour la baignade je pense, mais pour les paysages, et ça doit être tranquille?

      Supprimer
  2. Le Cotentin est une région magnifique et encore authentique ; j'y allais en traînant les pieds, sotte que j'étais ... un livre très tentant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne parle pas que du Cotentin, et se déroule hors périodes estivales et touristiques, mais bon, ça me dirait bien, ce coin que je ne connais pas!

      Supprimer
  3. Un parfait inconnu pour moi, encore une fois !! Tu as raison de ne pas résister à lire des récits de voyages même ceux qui se passent au coin de la rue, ce sont de belles découvertes apparemment ! Merci pour ces tentations de lecture

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement, en fait c'est la façon de raconter et présenter qui compte.

      Supprimer
  4. j'ai lu deux livres de l'auteur alors évidement je note

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Figure toi que je ne connaissais absolument pas! Cela ne m'étonne pas qu'il te plaise.

      Supprimer
  5. Le tour de France des villes incomprises est un coup de coeur pour moi aussi que j'ai lu grâce à toi ! Le bruit de la mer me parle terriblement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attention le ton n'est pas le même, c'est juste que le voyage est sans flonflons et dans la découverte sans préjugés.

      Supprimer
  6. 2 pour le prix d'un !
    Auteur inconnu.
    Un récit de voyage, pourquoi pas?

    RépondreSupprimer
  7. Une lecture qui donne envie de partir ?

    RépondreSupprimer
  8. ah le premier titre est tout à fait pour moi, qui ai aussi adoré le tour de France des villes incomprises. D'ailleurs, je me suis acheté une belle tente pour visiter et voyager en France. Je commence dans 10 jours avec le Limousin !

    RépondreSupprimer
  9. Dommage qu'il ne fasse pas quelques degrés de plus dans cette région, mais c'est sûr que s'il y faisait plus chaud, ce ne serait plus aussi tranquille ni authentique.:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pfff, suffit d'y aller avec une petite laine... Le Cotentin, ce serait une idée, non?

      Supprimer
  10. Oh mais nous nous doutons bien que tu aimes les récits de voyage bien écrits ;-) Visiter des lieux connus hors saison me tente, parfois c'est tellement saturé de touristes en saison (et j'en fais parfois partie...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parfois on n'a pas le choix quant à l'époque où on visite. Bah, j'habite une région touristique, je ne vais pas me plaindre!

      Supprimer
  11. Ah tiens, ça me parle ça... Je suis une farouche adepte du hors saison, contre vents et marée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Souvent de bonnes occasions de découverte, oui.

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!