mercredi 28 juillet 2021

Y Le dernier homme

 Il y a fort longtemps j'avais lu les cinq premiers tomes de Saga, et depuis rien à faire pour emprunter la suite. Pas de souci, une inscription dans une autre médiathèque, et voilà. J'ai donc relu les cinq, et englouti la série jusqu'au tome 9, qui m'a laissée sur le flan (à scruter internet, il semble que le 10 existe, non traduit). J'avoue cependant que le binge reading ça fatigue ...

Mais! Voilà-t-y pas que je découvre une autre série due au même Brian K. Vaughan que Saga, et, tenez-vous bien (info extrêmement importante pour les amateurs de séries) : la série est terminée en 5 tomes!!!! OK, dans les 300 pages chaque volume, mais au moins on peut se lancer l'esprit tranquille. 

Et tout avaler rapidement, oups.

Cependant mon intérêt n'a pas faibli, c'est un signe, et, surtout (info  extrêmement précieuse pour les amateurs de séries): la fin ne m'a pas déçue.

Bon, je vous mets la couv' du deuxième et les infos habituelles.


 Le dernier homme

Brian K. Vaughan, Pia Guerra

José Marzan, Jr., Goran Sudzuka

Le dernier homme

Urban Comics, Vertigo, 2002-2008 (en gros)


 

L'idée de départ : Pas de chance pour les porteurs d'un chromosome Y! Tous meurent d'un coup d'un seul, on imagine bien les crashs d'avion, les accidents de voitures, les disparition de chefs d'états... Hé oui,  et la série, sans être lourde, mettra bien en valeur les inégalités existant jusque là. Le problème, c'est la disparition à plus ou moins long terme des animaux, en commençant par ceux vivant le moins longtemps, et bien sûr l'être humain. 

Mais, et les banques de sperme, alors?  Il faut savoir que les idées tordues et la violence ne sont pas l'apanage du chromosome Y, et certains établissements sont détruits par des groupes de femmes. Le clonage? Pas au point.

Alors?

OK, j'ai écrit tous, mais en fait on a un survivant, Yorick (alas, poor) et son singe capucin (mâle), Esperluette. Ne pas se réjouir, pour des raisons de génétique il ne repeuplera pas la planète, d'autant plus que franchement, il n'est pas malin malin. Son idée fixe est de retrouver sa copine Beth, dernièrement vue en Australie. Il ne va donc pas sauter sur tout ce qui bouge!

Âmes sensibles, ne vous désolez-pas, il y aura deux bébés quand même dans la série, mais je ne dévoilerai pas les noms des parents.

On voyage beaucoup (oui, retrouver Beth) mais surtout on doit échapper à celles qui en veulent à Yorick (et/ou Esperluette). Des Israéliennes, des Australiennes, des Américaines... Beaucoup de bagarres, de combats, de blessées, de mortes. Ce doit être la règle du genre. Mais des moments plus calmes, des rebondissements, des idées, des dialogues, bref, du pur divertissement, qui se termine à ...Paris! (yes)

Plein d'avis là dessus sur babelio, comme d'hab'

La trilogie de l'été chez Phildes.

 

26 commentaires:

  1. oh la laaaa, je dirais d'emblée "Pas pour moi" mais il n'y a que les imbéciles qui... n'est-ce pas ^^ ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a du texte à lire quand même, des dialogues en fait. Assez addictif, et puis, cette idée de départ...

      Supprimer
  2. tu me titilles là, dans ma famille j'ai une fille fan de ce type de récits et deux petits enfants, moi j'ai toujours un peu de mal, il faut vraiment que ça accroche immédiatement sinon je laisse tomber
    je vais voir si je peux mettre la main dessus, sans doute chez ma fille

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ta fille devrait apprécier, mais pour de trop jeunes petits-enfants, j'éviterais!

      Supprimer
  3. Ah mais vraiment, que c'est bien les bibliothèques !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait, dans cette nouvelle bibliothèque je découvre des récits de voyage introuvables...

      Supprimer
    2. Ca vous en fait combien, alors, de bibliothèques ?

      Supprimer
    3. A-hum.
      Celle de ma petite ville (avec possibilité aussi d'y faire venir des livres d'une direction départementale). De bons choix des responsables.
      Celle d'une ville à 20 km de là, le responsable aime la poésie et les auteurs français pas toujours courus. Mais on y trouve les dernières sorties incontournables et un magasin avec des pépites introuvables.
      Celle du chef lieu du département, sur deux sites de cette ville, avec plus de choix encore (mais un jour n'a que 24 h), et là aussi j'y trouve presque tout.
      Chaque médiathèque a ses horaires, ses règles d'emprunt, mais je gère. Elles offrent les mêmes livres, bien souvent, les incontournables, mais aussi des introuvables ailleurs.
      Elles sont relativement complémentaires, ce qui explique que ça vaut le coup d'y être inscrit. De plus avoir sa carte à la 'grande ville' donne accès au tarif réduit du festival de musique pas loin de là.
      Bien évidemment j'achète aussi des livres ailleurs...

      Supprimer
  4. Pas sûr que ce livre soit fait pour moi, mais on se trompe parfois...
    Bonne fin de semaine.

    RépondreSupprimer
  5. C'est quoi ça ? de la BD, de la science-fiction ? A première vue, pas ma tasse de thé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Catégorie Comics, alors oui, aussi BD, science fiction.Détente 100%, avec des dialogues parfois humoristiques.

      Supprimer
  6. Tu les as acheté pour pouvoir les relire, si il prenait envie à l'auteur d'écrire une suite ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je ne les ai pas achetés, mais je pourrais les relire en les empruntant, car j'ai lu vite, et des détails sur le graphisme ou les dialogues m'ont échappé c'est sûr.

      Supprimer
  7. je passe, je reste vraiment imperméable aux comics et aux superhéros mais oui, nos biblis regorgent de merveilles !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de super héros là dedans (ouf!), c'est l'idée de départ qui m'intéressait.

      Supprimer
  8. Cette série a l'air assez barré quand même. Est ce que les tomes ne se ressemblent pas un peu au niveau scénario ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne dirais pas barré, on a l'idée de départ et l'histoire. Forcément oui on a fuites, bagarres, etc. mais avec des retournements. Je ne me suis pas ennuyée.

      Supprimer
  9. Lien noté pour le challenge estival. Merci.

    RépondreSupprimer
  10. Moi aussi je passe, je lis rarement des romans graphiques il faut vraiment que le sujet me passionne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de souci, c'est assez particulier comme genre, les comics.

      Supprimer
  11. J'avais repéré cette série que je pensais lire pour patienter en attendant la suite de Saga (grrr) mais bon, sacré truc à trimballer quand même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mes petits bras musclés ont trimballé le tout (et Saga 9, etc.) mais j'étais garée pas loin...

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!