lundi 29 novembre 2021

Et toujours en été


 Et toujours en été

Julie Wolkenstein

P.O.L. , 2020 (couverture du poche)

 

 

Julie W. et moi :

Curieusement, c'est Adèle et moi, sans doute la plus classique des histoires de Julie Wolkenstein, qui m'a le moins enthousiasmé, peut-être trop classique justement? 

Depuis,  je ne l'ai pas laissée tomber, et reconnais qu’elle a un style, un univers bien personnel, et surtout une grande originalité dans sa façon de traiter la narration.

Pour Et toujours en été, le sujet était casse-g., puisqu'à première vue il s'agit de décrire la (grande) villa de famille au bord de la mer, à Saint-Pair, et d'évoquer les vacances s'y déroulant, frères, sœurs, cousins, amis, familles recomposées, etc., sur plusieurs décennies. Le risque était que le lecteur ne soit que spectateur, et laisse ces gens à leur vie et leur décor de vacances. 

Mais l'idée de départ est d'explorer cette maison comme dans un escape game. Pour ceux qui en ignorent tout, on a un tutoriel en début de livre, et ensuite l'on s'amuse à découvrir les pièces, non sans changer d'époque; on clique, en vain ou pas, sur les objets, on réfléchit aussi. Bien sûr on peut se lasser, mais le tout n'a que 220 pages, et puis on peut ne pas se stresser sur certaines descriptions.

Un dernier aveu : le titre; là j'ai l'air dans la tête, et page 203, je cite "... le temps, ici, de durer longtemps, et la vie sûrement plus d'un million d'années."

 Avis babelio,

38 commentaires:

  1. voici une phrase que je ne comprends pas:
    "Pour Et toujours en été, le sujet était casse-g."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurais du mettre des guillemets : Pour 'Et toujours en été' ou écrire Pour ce roman, voilà?
      Disons que décrire une maison d'été et ses occupants pouvait ne pas intéresser le lecteur. Le g. est une abréviation (je me méfie de blogspot qui censure parfois un billet...)

      Supprimer
    2. pourquoi n'ai-je pas pensé à "casse-gueule" mystère .

      Supprimer
    3. Mystère. Tu es trop polie et n'utilises pas ces mots dans la vraie vie? ^_^

      Supprimer
  2. Je ne suis déjà pas sûre que cette auteure soit "pour moi" alors, sur ce sujet et traité de cette manière, je freine encore plus... (sinon le titre m'a renvoyée vite fait durant l'été 74 ou 75) ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne me souviens plus de la date de la chanson, elle est intemporelle.
      Ne commence pas avec l'auteur sur ce roman!

      Supprimer
  3. J'ai l'intention de la lire depuis longtemps, mais je ne l'ai toujours pas fait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a du choix. Peut-être pas celui-ci pour démarrer?

      Supprimer
  4. Eclaire-moi! C'est un roman ou un jeu, de ces livres où le lecteur est le héros? (j'ai horreur de cela
    mais j'adore la chanson

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi, c'est la description de la maison de vacances, l'histoire de la famille (récente quand même), de l'auteur, qui a choisi une sorte de jeu pour la découverte par le lecteur. Par exemple, on n'est pas chez Balzac, tu as les descriptions des pièces, mais il faut accéder à ces pièces.

      Supprimer
  5. Je l'ai lu cet été mais je me suis un peu ennuyée à la longue...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le risque, et j'avoue avoir sauté quelques descriptions...

      Supprimer
  6. Je m'attendais à mieux, à part l'escape game, ça reste trop classique pour moi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans l'escape game, je doute qu'on aurait tenu longtemps car ce n'est ni notre maison ni notre famille!

      Supprimer
  7. Alors le sujet ne m'attire pas en effet au premier abord mais son traitement original à la escape game, si ! Je vais regarder ça de plus près.^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux tenter pour voir, quelques dizaines de pages, et découvrir l'auteur avec un autre titre?

      Supprimer
  8. J'ai bien sûr pensé à la chanson directement en voyant le titre, mais je ne connais pas ce bouquin...
    Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
  9. Je sais que tu aimes l'auteur et je l'ai d'ailleurs déjà noté mais je l'avoue pas encore lu !! C'est vrai que dans ce sujet on pourrait s'ennuyer mais non apparemment l'auteur nous invite à une autre aventure familiale...A voir donc je le rajoute dans mon carnet

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Commence par un autre titre, celui-ci est assez particulier.

      Supprimer
  10. J'ai beaucoup aimé, ce livre m'a profondément émue, il a trouvé beaucoup d'écho en moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ton avis, je n'ai pas été si émue, mais c'est intéressant.

      Supprimer
  11. les avis sont moyens sauf celui de Nicole
    à voir donc !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est particulier, j'aime l'auteur, mais je ne conseille pas de commencer par celui-ci.

      Supprimer
    2. C'est un livre particulier qui porte beaucoup de références à la famille de l'auteure dont je connais un peu l'histoire ce qui change certainement la posture de lecture. Beaucoup de lecteurs ne sont pas entrés dedans.

      Supprimer
    3. Tu vois, j'ai aimé, comme les autres de l'auteur, mais il est à part et peut désarçonner. Cependant, même en ignorant l'histoire de l'auteur, on suit quand même, c'est mon cas, même si quelques détails me sont restés inconnus. L'escape game fait bien passer le tout!

      Supprimer
  12. Je ne connais pas l'auteure mais ce titre semble bien original dans sa construction ! Je note !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De plus ce n'est pas un pavé (et puis, la côte...)

      Supprimer
  13. tu titilles ma curiosité mais s'il vaut mieux lire un autre titre d'abord... Happy end?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme tu veux. Adèle et moi est le plus aimé en général.

      Supprimer
  14. Qui s'est donc inspiré de l'autre : le compositeur ou l'auteure ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'auteure a choisi un titre parfaitement adapté, il s'agit de vacances d'été au fil du temps. Le compositeur, c'était avant!

      Supprimer
  15. Explorer cette maison comme dans un escape game? ça a al'air un peu particulier, non ?
    Daphné

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est plutôt une bonne idée, sinon ce serait une description assez sèche qui pourrait ennuyer (j'avoue avoir survolé quelques lignes par ci par là, d'ailleurs)

      Supprimer
  16. Même aveu, j'ai tout de suite entendu l'air de la rengaine de Nino. Un air tenace pour Julie aussi, dirait-on.
    Je garde le titre en tête, forcément.
    Jamais encore lu Wollentein, cette spécialiste de H James. Il faudra tenter l'expérience.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il vaut alors mieux commencer par L'excuse, où Henry James a toute sa place!
      https://enlisantenvoyageant.blogspot.com/2018/11/lexcuse.html

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!