jeudi 5 mai 2022

La guerre des mondes


 La guerre des mondes

War of the worlds, 1898

H.G. Wells

folio, 2020

Traduit par Henry D. Davray

Préface de Norman Spinrad

(très intéressante mais qui raconte la fin, donc à lire après)


Tout le monde (ou presque) a entendu parler de cette œuvre, et je pensais l'avoir déjà lue. Finalement, non, rien ne m'est revenu en mémoire au cours de ma lecture. Bien sûr, les Martiens, dotés d'une technologie leur permettant d'arriver sur Terre, ont pour projet de la conquérir, commençant par le sud est de l'Angleterre victorienne. Au début, les habitants sont intrigués, puis rapidement affolés, et fuient. L'armée ne peut rien contre les Martiens, qui emploient fumées toxiques et rayons incendiaires. 

J'ai littéralement avalé ce roman, absolument fascinant de bout en bout. Le narrateur réside dans un petit village et se révèle, parfois sans le désirer, un témoin privilégié du désastre. Son domaine est la 'philosophie spéculative' et ses réflexions au fil du texte, sûrement celles de Wells, sont fort intéressantes.

"Nous, les hommes, créatures qui habitons cette terre, nous devons être, pour eux du moins, aussi étrangers et misérables que le sont pour nous les singes ou les lémuriens."" Avant de les juger trop sévèrement, il faut nous remettre en mémoire quelles entières et barbares destructions furent accomplies par notre propre race, non seulement sur des espèces animales, comme le bison et le dodo, mais sur les races humaines inférieures. Les Tasmaniens, en dépit de leur conformation humaine, furent en l'espace de cinquante ans entièrement balayés du monde dans une guerre d'extermination engagée par les immigrants européens. Sommes-nous de tels apôtres  de miséricorde que nous puissions nous plaindre de ce que les Martiens aient fait la guerre dans ce même esprit?"

Renversement de situation et de point de vue, donc. 

Ce qui est frappant aussi, est que ce sont des narrateurs (il y a aussi le frère du narrateur principal, qui s'échappe de justesse) à hauteur d'homme, plongés dans les destructions. Par exemple, la fuite des habitants de Londres est ressentie comme si on y était, les semaines passées à se cacher des Martiens tout proches, aussi.

Une lecture absolument incontournable.

Pourquoi cette lecture? La petite liste en a parlé récemment, ça a fait tilt, et puis je voulais emprunter La machine à explorer le temps, qui n'était pas à la bibli, alors j'ai pris La guerre des mondes, et je suis ravie!

Avis babelio

58 commentaires:

  1. C'est fou, ça a failli être ma dernière lecture. Je cherchais un livre court, idéalement SF, mais comme j'avais lu Wells il n'y a pas longtemps, j'ai préféré espacer. Bon, ça reste dans mes projets et je suis partie au Burkina Faso à la place, ce qui n'était pas plus mal.^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh cela aurait été une chouette lecture durant un voyage au Burkina? ^_^ Il faudra que tu me racontes ce voyage, dis donc! Ceci étant, deux romans de Wells en peu de temps, ça se lit bien.

      Supprimer
  2. Je croyais l’avoir lu mais en fait non. Il y a un film non ? J’ai vu cette histoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je croyais aussi. Avec les classiques, ça arrive (comment parler des livres qu'on n'a pas lus, quoi).

      Supprimer
  3. Je ne l'ai pas encore lu mais je compte bien y remédier :)
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  4. L'actualité de ce livre est forte - cela doit être cela, un chef d'œuvre !
    En ce moment, je relis l'incomparable Ferme des animaux... Et là aussi...
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, la ferme des animaux, je l'ai lu il y a longtemps et je sens que ça mérite bien une relecture!
      Quand on voit les bons romans anciens, on se demande si on va se lancer dans les récents (réponse, si quand même)

      Supprimer
  5. J'avais été très déçue par cette lecture, je ne sais pas trop pourquoi (je ne l'ai même pas chroniquée, ceci dit ça remonte...), mais je crois que je m'étais vraiment ennuyée, j' n'avais vraiment pas réussi à m'impliquer dans le récit...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien apprécié le côté 'vu de près' avec deux personnages principaux, vraiment on s'y croit. Après, Wells ne cherche pas trop les effets.

      Supprimer
  6. pour le dire comme Calvino c'est cela un classique, un livre intemporel qui reste passionnant des décennies plus tard alors que le monde a changé
    le croiras tu je viens de le téléchargé sur ma liseuse car je ne l'ai lu qu'une fois au lycée ....donc il y a un certain temps

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela m'amuse, car tu as peut-être vu que l'idée vient de chez La petite liste. J'aime bien ces chaînes et ces coïncidences.

      Supprimer
  7. Je l'avais lu dans ma jeunesse, moyennement apprécié. Puis je l'ai relu il y a quelques années et là j'avais nettement plus aimé, question d'âge peut-être .. J'avais vu le film aussi, plutôt bien dans mon souvenir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans doute plus jeune attend-on plus d'action telle quelle, mais Wells se livre aussi à la réflexion, et ça m'a plu, j'ai le bon âge. ^_^

      Supprimer
  8. Je suis une inconditionnelle de H.G. Wells!! Même ses romans secondaires me plaisent. Il a vraiment tout inventé et tout su faire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai encore chez moi Les premiers hommes dans la lune, beaucoup moins connu je pense.

      Supprimer
    2. On pourrait organiser un mois Wells toutes les deux, si cela te dit. Je suis sûre qu'il y aurait des participants. ;-)

      Supprimer
    3. Il faudrait convaincre A girl, on a lu La machine à explorer le temps en lecture commune, et finalement je me relirais bien L'homme invisible. Pas forcément L'ile du docteur Moreau, vraiment dur comme histoire (mais quelle imagination pour l'époque)

      Supprimer
  9. Tu vois je l'ai lu il y a bien longtemps comme pas mal d'œuvres de H.G.Wells et autres titres devenus des classiques de SF. C'était mes lectures préférées durant mon adolescence et je dirai jusqu'à la fin de mes études. Il me faudrait les relire à présent ! Tu m'en donnes envie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que ça vaudrait la peine, ça a plutôt bien vieilli.

      Supprimer
  10. toujours dans ma PAL audio depuis quelques années... Faut décidément que je l'en sorte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, il faut, surtout que le nombre de pages est dans tes favoris. ^_^

      Supprimer
  11. Tout le monde croit l'avoir lu, pas moi. peut être il est temps d'essayer

    RépondreSupprimer
  12. Excellent roman en effet !! La SF c'était ma lecture de jeunesse et ce roman en a fait partie bien sûr. Il me faudrait le relire d'ailleurs après tant d'année. Peu de temps après l'avoir lu j'avais vu le film "La guerre des monde" , celui qui date des années 50 ou 60 je ne sais plus trop. Il était diffusé dans le cadre d'une émission de Pierre Tchernia ( j'espère que je n'écorche pas le nom). Ce film je le trouvais vraiment flippant, même en noir et blanc . Le livre et le film m'avaient vraiment marqué !! Bonne idée que tu parles du bouquin !!! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil, dans ma (lointaine) jeunesse je lisais ces classiques de SF. Figure toi qu'ils tiennent fort bien la route, des années après.
      (oui, l'excellent et regretté Pierre Tchernia)

      Supprimer
  13. Je n'ai rien lu de cet auteur et je ne suis pas attiré... Je passe. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage, l'écriture est classique et de bonne tenue, cela pourrait te plaire.

      Supprimer
  14. Je pense les avoir tous lus mais il y a très longtemps. Une relecture ne ferait pas de mal.

    RépondreSupprimer
  15. Lu il y a longtemps, je me souviens avoir été surprise par cette lecture, agréablement surprise ( je m'attendais à de la SF pas aux réflexions qui donnent une autre dimension au roman ).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est bien d'accord, il y a une bonne réflexion, assez moderne, et ça n'a pas vieilli en fait.

      Supprimer
  16. Je l'ai lu qua d j'étais ado, et j'avoue n'y avoir rien compris. Est-ce pour cela que depuis la SF et moi ça fait deux ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous sommes pourtant dans une Angleterre très classique fin 19ème. Je viens de le lire, j'ignore quel aurait été mon avis avant, mais j'aime bien la SF quand même.

      Supprimer
  17. je l'ai lu ado et je m'étais ennuyée, je préférais d'autres auteurs .. je ne pense pas le relire. Mais je comprends son succès, il mettait fin à l'image de l'homme être parfait ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un peu philo quand même, pourtant il s'en passe des choses. J'ai apprécié les réflexions.

      Supprimer
  18. Malgré ton éloge, je crois que j'en suis incapable...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien des bons livres à lire, ne t'inquiète pas.

      Supprimer
  19. Je ne l'ai jamais lu mais j'ai vu la série qui en a été tirée récemment... et j'aimerais bien lire le texte d'origine, surtout après ton avis enthousiaste !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement, très bonne surprise, ça se lit très très bien.

      Supprimer
  20. Voilà typiquement le type de livre sur lequel j'ai l' (a fausse) impression de déjà tout savoir sans même l'avoir lu. Et même si je sais au fond de moi que je suis dans l'erreur et que je gagnerais sans doute à me montrer plus curieux que je ne le suis, je n'arrive pas à passer outre mes a priori. Le temps est déjà tellement compté que je préfère le consacré à du plus "inédit".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Figure toi que je pensais l'avoir déjà lu, c'est dire! Je ne regrette pas ma découverte. Mais je comprends ta curiosité pour autre chose de moins 'connu'.

      Supprimer
  21. Déjà retrouvé chez Sibylline, vais-je me décider à le relire ? D'ailleurs je ne me souviens pas tant que ça, au fond. Le compte-rendu donne envie, merci.
    Les Martiens : dans le temps, j'étais assidu des Presse-Pocket SF, ah ces merveilleuses couvertures colorées...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai encore chez moi Dune en presse pocket SF et Revivre encore de Silverberg, ah oui, les couvertures...
      Wells se relit bien!

      Supprimer
    2. Bonjour, j'ai publié involontairement en anonyme, désolé. Christw de Marque-pages. F Herbert, Silverberg, que de souvenirs.
      Bonne semaine.

      Supprimer
    3. Merci d'être revenu.
      Hum j'avoue que ces livres font partie de ma PAL antédiluvienne...

      Supprimer
  22. Et bien je ne l'ai jamais lu ! Alors pourquoi pas, j'aime découvrir des incontournables.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et puis c'est court, le style est plutôt prenant, on ne lâche pas.

      Supprimer
  23. Je l'ai lu l'année dernière et j'ai été happée aussi... Etonnant comme récit !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement, ça a plutôt bien vieilli, puisque c'est vu côté humain, et l'homme ne change pas tant que cela.

      Supprimer
  24. Bonjour Keisha, c'est ça qui est super avec les blogs: la réactivité et les vrais amateurs. Bref, après ma proposition du 05/05, plusieurs m'ayant dit qu'ils étaient tentés par un mois Wells, je vais me lancer. Je mettrai tous les détails sur mon blog ce soir ou demain, mais je peux dire que ce sera en juin et que ça me ferait plaisir que vous veniez déjà indiquer que vous participerez même si les inscriptions ne sont pas obligatoires, ça me donnera confiance en l'entreprise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De plus juin est le mois anglais (pour ceux ou celles qui le font!) alors comme Wells est anglais, ça marche!. Je vais aller donner quelques détails sur ce que je compte faire...

      Supprimer
    2. SUPER !! Merci Et c'est vrai que l'homme invisible est aussi un grand roman. Beaucoup moins simple qu'on ne le croit quand on le lit ado.

      Supprimer
    3. Mon souvenir est flou, alors découvrir les réflexions de Wells, dont je pense qu'elles existent, c'est ça l'intérêt de cet auteur, me plaira.

      Supprimer
  25. J'en ai effectivement entendu parler mais ça ne m'a jamais tenté. Mais si tu trouves cette lecture incontournable, peut-être devrais je me pencher dessus...
    Daphné

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment un livre intéressant, pour les réflexions, et sur les réactions des habitants de la Terre.

      Supprimer
    2. Et en profiter pour participer au mois Wells. :-) Bienvenue

      Supprimer
    3. Je peux lui en parler, en commentaire sur son blog...

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!