jeudi 30 juin 2022

La force des femmes


 La force des femmes

Puiser dans la résilience pour réparer le monde

Denis Mukwege

Gallimard, 2021

Traduit par Marie Chuvin et Laetitia Devaux


Né en 1955 dans une famille de l'est du Congo, une zone proche du Rwanda, Burundi et Ouganda, le docteur Denis Mukwege a voulu rester dans son pays (après une formation en France), là où les besoins en gynécologie obstétrique étaient criants. Le taux de mortalité maternelle y est effarant. 

"Aujourd'hui seuls deux pays au monde ne prévoient pas une forme de congé payé pour la mère. Il s'agit en premier lieu de la Papouasie Nouvelle Guinée, et des Etats-Unis." Le président actuel a un plan. Mais Noires et Latino-Américaines sont mal loties sur ce plan.

On le constate assez rapidement, le récit de l'auteur, dans sa biographie complète et passionnante, prend de la hauteur et s'intéresse aux femmes en général de part le monde.

Dès les années 90, les conflits dans la région s'étendent et là encore les principales victimes sont les femmes, souvent extrêmement jeunes. Enlèvements, viols, les détails sont écœurants, nécessaires mais pas étalés inutilement. Gynécologue chirurgien, le docteur répare les femmes, physiquement lorsque c'est encore possible, psychiquement mais pas toujours,  leur force est immense. On sent sa grande admiration pour ces femmes.

En cherchant les causes (en effet, pourquoi dans cette zone du pays et pas à côté?)

"La carte que nous avons produite, qui superposait les zones avec des taux de viol élevés et les zones d'extraction, montrait de façon frappante le lien entre violences sexuelles et lutte pour le contrôle des minerais, métaux et diamants."

On le sait, le Congo est dit un "scandale géologique", dont profite peu le peuple congolais. Pour ceux qui ignoreraient les grandes lignes de l'histoire congolaise, on retrouve en résumé ce que j'avais lu dans Congo de David van Reybrouk.

Denis Mukwege lutte donc à son niveau pour que ça change, rencontrant des communautés, essayant de faire évoluer certaines mentalités misogynes. Pour cela, il donne quelques idées, particulièrement dans l'éducation des garçons.

Le problème de la violence à l'égard des femmes et des viols de masse lors des conflits ne se limite pas au Congo. Nadia Murad, jeune femme Yézidi, a reçu en 2018 le pris Nobel de la paix, avec le docteur Mukwege.

En conclusion, disons que ce livre est à lire, j'ai été bousculée bien sûr, mais des lueurs d'espoir existent, tant qu'il y aura des gens comme ce docteur et ses collaborateurs au Congo.

Avis babelio

18 commentaires:

  1. Décidément la condition des femmes en Afrique n'est vraiment pas enviable !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé non. Quelques progrès, mais en fait ailleurs aussi ce n'est pas idéal.

      Supprimer
  2. c'est bien qu'un homme s'intéresse à ces questions et un homme du pays c'est encore mieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait! Il sait aussi rendre hommage et admiration à ces femmes.

      Supprimer
  3. Pas vraiment mon genre. Je ne crois pas que je le lirai un jour...

    RépondreSupprimer
  4. La condition féminine n'est pas au top dans cette région du monde, c'est le moins qu'on puisse dire. J'ai entendu parler de l'action de Nadia Murad, mais bizarrement pas de ce gynécologue qui semble particulièrement sensible, il faut dire aussi qu'il tient une place importante et ne peut faire qu'un constat alarmant. Merci de nous parler de ce livre à lire, c'est certain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu pourras mettre la main dessus en bibli. Ce n'est pas rose bonbon, mais c'est à lire.

      Supprimer
  5. il y a quelques années, j'ai vu un documentaire sur son formidable travail...très émouvant et bouleversant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, on en parle, peut-être au moment du Nobel?

      Supprimer
  6. Et j'ai oublié de rentrer mon pseudo...^_^ bref, un homme remarquable. Et la résilience de ces femmes est exceptionnelle. Je ne peux à chaque fois m'empêcher de me questionner: aurais-je leur force, si j'étais dans leur situation?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouf! En effet j'ai des commentaires 'inconnu' c'est frustrant car ils sont sympathiques!
      Elles ont une force incroyable, ce qu'elles ont vécu est inimaginable.

      Supprimer
  7. Certainement intéressant, mais pas envie d'être remuée comme cela pour l'instant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne se laisse pas baisser les bras, il y a une sorte d'espoir malgré tout.

      Supprimer
  8. On est quand même bien loties par ici même si on peut toujours trouver à redire. Une lecture qui ne doit pas laisser indemne...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait! Je craignais un peu cette lecture au départ, mais c'est tellement intéressant et bien raconté!

      Supprimer
  9. Quel homme exceptionnel ! Je ne sais pas si j'aurais le courage de lire ce livre mais ce médecin et tous ceux qui l'entourent et l'aident, ainsi que les femmes dont il prend soin, sont dans mon coeur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends! N'hésite pas à lire ce livre, bien sûr. Il bouscule, mais finalement je l'ai dévoré.

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!