lundi 6 juin 2022

L'homme invisible


 L'homme invisible

The invisible man , 1897

H G Wells

Livre de Poche, 2002

Traduit par Achille Laurent


"L'étranger arriva en février, par une matinée brumeuse, dans un tourbillon de vent et de neige." Dans la bonne ville d'Iping vont survenir des événements incompréhensibles, donnant lieu à des réactions diverses bien rendues, alors que la vie d'un village anglais de la fin 19ème siècle suit son cour normal, en apparence.

Après mes lectures enthousiastes de La machine à voyager dans le temps et la guerre des mondes, il était logique que je participe au challenge lancé par La petite liste et dasola, plus exactement son co-blogueur. Challenge que je vous invite à rejoindre!

Même si cet homme invisible m'a plutôt ennuyée, je me dois d'être honnête; cela démarrait bien (voir plus haut) mais le problème est que tous les événements faisant tourner en bourrique les habitants s'expliquent pour le lecteur grâce au titre du roman. Soit. Ledit lecteur attend quand même de savoir comment l'homme invisible l'est devenu, pourquoi il est arrivé en campagne anglaise, et où cela va mener. Cependant tout cela devient un poil répétitif, ces descriptions d'actions de l'homme invisible à l'insu des autres, on a déjà compris, les vêtements volent, les gens tombent, etc.

A la suite d'une expérience dûment validée par des connaissances scientifiques (un poil zappées par moi), et essai sur un chat (non, ça ne se fait pas!), l'homme invisible réalise que ce n'était pas une excellente idée, finalement. Etre invisible a des avantages, mais sans vêtements l'hiver c'est nettement moins amusant. Il doit fuir Londres. Et il arrive à Iping, donc.

Un avis en demi-teinte, mais je compte poursuivre avec Wells tout de même!

Avis babelio, Géraldine

Une lecture dans le cadre du  mois Wells, Le logo vient de chez La petite liste. Détails chez elle. Le co blogueur de Dasola est aussi organisateur.

36 commentaires:

  1. Moi aussi j'ai choisi ce roman pour le mois Wells.... à suivre en fin de semaine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je me réjouis de découvrir ton billet, en accord ou pas! Je me suis plongée dans L'île du docteur Moreau...

      Supprimer
  2. Tu me donnes envie de le relire, je l'ai dans ma bibliothèque en plus dans une édition qui ne date pas d'hier :) J'ai vu que le "mois Wells" dure jusqu'en juillet...je vais finir par être tentée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il y a assez de temps, heureusement parce que je ne vais pas lire que Wells et j'ai des romans de lui à découvrir tranquillement.

      Supprimer
  3. Je ne l'ai pas lu, mais avec ton billet, je me dis qu'il vaut mieux en relire un qui est plus emballant.

    RépondreSupprimer
  4. J'avais adoré à la télévision quand j'étais enfant, de là à le lire... pas sûre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'imagine que ça devait être attractif pour un jeune. Effets spéciaux, tout ça.

      Supprimer
  5. J'avais relu L'homme invisible écrit par Wells il y a quelque temps (plus ou moins au moment des confinements, il me semble). Du coup, pour le Mois Wells, je vais plutôt cherche à voir un film et/ou à lire une BD qui en soit tirés! Vu que c'est la partie dont je m'occupe dans le "challenge"...
    Quant au chat, son sort n'était pas si déplorable que ça, il me semble?
    (s) ta d loi du cine, "squatter" chez dasola

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il semble qu'il existe plusieurs films. Voir couverture du livre (pas mon exemplaire d'ailleurs).
      Le chat n'est pas mort, mais il n'avait rien demandé! ^_^ Quoique, pour attraper ses proies, ça devait être un plus...

      Supprimer
  6. Jamais lu Wells mais tu n'engages pas à commencer avec celui-ci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh La guerre des mondes ou La machine à voyager dans le temps, ce sont de grandes réussites à lire absolument!

      Supprimer
  7. Moi, j'ai bien aimé. J'ai été particulièrement sensible au caractère difficile de Grifin, très bien observé, à une époque où on n'avait pas encore homologué le statut de surdoué.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai peut-être eu du mal à passer d'un narrateur extérieur à un narrateur impliqué, et puis Grifin n'avait pas pensé aux conséquences de son expérience.

      Supprimer
  8. C'est marrant, on parle de cet auteur et de ce livre en particulier dans le roman que je suis en train de lire "La bibliothécaire d'Auschwitz". Je ne crois pas que je le lirai un jour...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah les coïncidences dans la vie d'un lecteur! ^_^

      Supprimer
    2. Bonjour Philippe D.
      Si vous rédigez un billet sur ce livre où sont cités Wells et L'Homme invisible, proposez-le toujours à La Petite Liste!
      (s) ta d loi du cine, "squatter" chez dasola

      Supprimer
    3. Merci, je vais le lui dire... Si ce n'est pas juste un court passage avec citation.

      Supprimer
  9. Dommage, c'est un des thèmes les plus excitants côté SFFF. J'aurais pensé qu'avec Wells, ça aurait été bien traité. Sinon le Baxter, on se dit quelle date ? Le 20/06 ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais c'est juste mon avis; tu as raison, le thème est follement attirant!
      Peut-être parce que les deux précédemment lus étaient du genre coup de coeur?
      Le 20/06 me va, si ta d loi du ciné doit prendre le 21 ça me va aussi.

      Supprimer
  10. Tu fais le parcours Wells c'est bien pour nous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un bon parcours, mais qui sera court car je veux lire autre chose quand même.

      Supprimer
  11. J'ai déniché La guerre des mondes pour participer au mois Wells. Je devrais pouvoir trouver celui-ci facilement, j'en suis tout de même curieuse...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le bon côté c'est que c'est assez court pour pouvoir le découvrir sans encombre. N'hésite pas!

      Supprimer
  12. Moi j'avais bien aimé l'Homme invisible ! Je l'ai relu il y a deux ou trois ans , et je me suis rendu compte que le héros était albinos , une des raisons pour lesquelles il avait opté pour l'invisibilité ; par ailleurs ce roman est l'histoire d'une cavale que je trouve plutôt réussie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il est albinos, ça aide, mais il n'avait pas réfléchi qu'il devrait être sans vêtements, chaussures, etc. et que c'est mal adapté au climat anglais. Oui, sa cavale, le choix de s'installer dans un petit village.

      Supprimer
  13. Je l'ai lu il y a longtemps, je m'en souviens peu... peut-être le relirais-je un jour. Par contre, il y a d'autres livres de cet auteur qu'il faut que je découvre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement, La guerre des mondes, etc. il y en a plein!

      Supprimer
  14. Lu il y a 3 ans, enfin, audio lu ! Si tu veux lire mon billet, le voici : https://lescoupsdecoeurdegeraldine.com/2019/01/l-homme-invisible-d-herbert-georges-wells.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, j'ai vu. Si tu veux lire un autre titre, n'hésite pas.

      Supprimer
  15. Pas trop tentée même si j'ai adoré la guerre des mondes... Je pense que je relirai plutôt la machine à voyager dans le temps...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te suis complètement, ces deux romans m'ont beaucoup plu.

      Supprimer
  16. Je me demande si je ne l'ai pas lu (au lycée par exemple)... bon vu ton manque d'enthousiasme, je n'irai pas vérifier.
    P. S. Oui, je rattrape mon retard.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'autres sont plus enthousiastes et ont mieux creusé l'affaire que moi.

      Supprimer
  17. Le seul de cet auteur que j'ai lu jusqu'à maintenant est "La machine à explorer le temps". J'ai bien envie de découvrir ses autres œuvres :)

    RépondreSupprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!