lundi 1 août 2022

Fille, femme, autre


 Fille, femme, autre

Bernardine Evaristo

Globe, 2020

Man Booker Prize 2019

Traduit par Françoise Adelstain


C'est la lecture de billets sur Mr Loverman (de la même auteure, plus récemment paru en France) qui m'a poussée à enfin lire Fille, femme, autre... A première vue, un texte que j'aurais dû abandonner fissa, le genre retour fréquent à la ligne, pas de majuscules, pas de points.

Et puis...en un paragraphe j'étais happée là-dedans, tenue par cette énergie se dégageant du texte, non dénuée d'ironie, sachant respecter les personnages.

Les personnages? Quasiment tous féminins, aux origines mélangées, tout comme l'auteure d'ailleurs, en tout cas ce sont douze femmes qui interviennent l'une après l'autre, au fil du temps sans trop de chronologie, liées par leur vie ou à leur insu, des femmes qui ont dû lutter pour se faire entendre et refuser le destin qui leur était promis.

Bref, un chouette roman qui m'a enthousiasmée (comme quoi il ne faut pas se laisser impressionner par une première vision, et donc un jour je lirai peut-être certains romans dont la présentation m'attire peu) et que je vous invite à lire aussi!

Des avis babelio, et beaucoup de billets... motspourmots, eva, pages versicolores, kathel, sylire, antigone, bibliosurf, lanuitjemens

40 commentaires:

  1. Le genre de livres que je n'ai absolument pas envie de lire ... genre retour à la ligne ... J'ai l'impression de m'entendre devant Mahmoud ou la montées des eaux ! Donc, comme je viens de me retourner comme une crêpe avec ce titre, je me dis que je vais pouvoir tenter une nouvelle expérience de "livres pas pour moi" ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu comprends pourquoi je n'ai pas lu A la ligne de Joseph Ponthus, alors que j'aurais dû (il n'est pas trop tard). Pareil pour Mahmoud, je peux tenter, c'est prévu.
      Ici c'est sans doute le ton et le sujet qui m'ont vite agrippée! Tente le coup.

      Supprimer
  2. Comme toi, un simple coup d'oeil au texte sans un minimum de repères m'aurait fait fuir illico, surtout sur la longueur d'un roman.
    Pour le Ponthus, tu peux continuer à t"abstenir ;-) En revanche, tente Wauters, Mahmoud ou un autre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et je l'ai dévoré!!! Comme je le disais, le ton et le sujet, ça m'allait impeccable.
      Wauters est noté pour le mois belge, en 2023. ^_^

      Supprimer
  3. J'avais la même réticence devant "A la ligne" et je l'ai dévoré. Donc, je vais tenter celui-là (il est à la bibli)

    RépondreSupprimer
  4. Bah oui, tu vois, pareil, si je m'en étais tenue à mon envie a priori... Heureusement que les rencontres peuvent encore être surprenantes :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, heureusement, il ne faut pas écouter ses a priori, finalement. Mais je reste capable d'abandons le cas échéant.

      Supprimer
  5. j'avais beaucoup aimé à sa sortie (en anglais), ravi que tu aies aimé ! il faut lire ses autres romans, Mr Loverman - c'est hilarant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai ajouté ton avis! Quant à l'autre roman, j'attends la bibli, si c'est aussi bien ça promet.

      Supprimer
  6. il est dans ma pile j'ai été tentée par les mêmes personnes que toi

    RépondreSupprimer
  7. tu n'en dis pas trop mais tu excite ma curiosité

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Autant découvrir soi même tous ces personnages... ^_^

      Supprimer
  8. Je te recommande plus que tout «  à la ligne » et pourtant je suis réticente face à ce type d’écrit sans ponctuation etc. Je note celui-ci, on ne sait jamais

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans Fille, femme, autre, on peut quand même avoir des paragraphes de quelques lignes.

      Supprimer
  9. c’était Béa Comete

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de préciser! Parfois je ne sais pas qui commente. Désolée si blogspot est enquiquinant.

      Supprimer
  10. Moi aussi, je suis ravie... (je l'ai été dès que j'ai aperçu le titre de ton billet car j'étais sûre que tu aurais aimé !) Ce roman mérite vraiment qu'on ne s'arrête pas à sa mise en page, parce que finalement on l'adore grâce à cette écriture particulière aussi !

    RépondreSupprimer
  11. Repéré en librairie et sur les blogs. Tu confirmes que ça vaut le détour. Un jour, un jour.^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas, ça se lit particulièrement bien, tu verras.

      Supprimer
  12. Bizarrement, je n'ai pas réussi à le lire...Pas le bon moment sans doute.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est particulier, il faut entrer dedans, c'est sûr, au début il y a plein de personnages, j'ai laissé faire.

      Supprimer
  13. Je m'y mets très bientôt ! Il est dans la partie de ma PAL que je voudrais terminer pour la fin de l'année. Je vais donc essayer de passer au-delà de mes a priori de ponctuation et de paragraphes ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a quand même de vrais paragraphes de plusieurs lignes. ^_^ J'ai beaucoup aimé l'énergie qui se dégage, ainsi que la construction.

      Supprimer
  14. Je l'ai repéré depuis une éternité, j'espère être aussi enthousiaste que toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère! Je suis d'autant plus enthousiaste que je ne m'y attendais pas. ^_^

      Supprimer
  15. Cela me fait penser à l'univers de Zadie Smith. A feuilleter à la première occasion, pour me rendre compte de l'allure du texte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, tiens, les deux auteures ont des choses en commun. La nationalité, les parents de diverses origines, par exemple.

      Supprimer
  16. Le style sans point m'aurait rebuté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait non, cela ne gêne pas, on lit de façon fluide et c'est vraiment passionnant.

      Supprimer
  17. Bon, j'ai bien accès ici depuis mon PC perso, ce qui veut dire que le pro me bloque (pourquoi soudainement ? va savoir...). Pas cool, mon ordi perso étant un vieil engin qui plante toutes les 10 minutes..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci d'être tenace!
      Ceci étant, lis le bouquin, aussi, il ne plante pas, lui. ^_^

      Supprimer
    2. Tu devrais le trouver facilement en bibliothèque.

      Supprimer
  18. Bonjour Keisha, si c'est un chouette roman, pourquoi pas. Je n'en ai pas du tout entendu parler. Merci du conseil, bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une couverture qui se remarque, mais j'avoue ne l'avoir vue que sur quelques blogs il y a quelque temps. Le roman mérite lecture.

      Supprimer
  19. Je tourne autour sans prendre le temps de l'acheter ou de l'emprunter. Je sais qu'un jour je le lirai.

    RépondreSupprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!