jeudi 6 octobre 2022

Rééducation nationale /Le parti d'Edgar Winger

Quand on m'a proposé de lire Rééducation nationale, je n'ai pas hésité, car après La poursuite de l'idéal, j'avais lu L'homme surnuméraire, et, soupçonnant le responsable de la bibli d'être fan de l'auteur, j'avais pu emprunter Le parti d'Edgar Winger (avis plus bas).


Rééducation nationale

Patrice Jean

rue Fromentin, 2022

Avec ce roman, je découvre que l'auteur est comme son héros professeur de lettres modernes en lycée.

Après avoir travaillé dans l'administration d'un petite commune, Bruno Giboire connaît une révélation : il vaut devenir enseignant! Le lecteur le découvre à l'aube de sa première rentrée si attendue au lycée Malraux à Nantes (établissement fictif, j'ai vérifié). Naïf, bourré d'illusions, ses premiers pas le satisfont, surtout qu'il se lie avec une jeune collègue pour de grandes envolées pédagogiques. Le jargon, accessible à tous, est désopilant. Bruno va jusqu'à offrir un portrait de Philippe M, mais il ignore les signaux de Nadège, qui aimerait aller plus loin que la préparation de fiches.

En cours d'année, ne voilà-t-il pas qu'il est question de vendre une statuette khmère donnée à l'époque par André Malraux, histoire que les élèves profitent de la manne dans un atelier pédagogique et citoyen. Les professeurs se scindent en deux groupes, l'un d'eux allant jusqu'à tester un produit destiné à faire changer d'avis les adversaires. Au grand amusement du lecteur, les résultats sont inattendus.

Et Bruno? Divers événements le conduisent à un accès d'amour de la littérature, jusqu'ici considérée comme quasi inutile pour ses élèves. Il n'est pas un mauvais professeur, n'hésitant pas à user des techniques prônées par l'institution, même la suggestion de son inspecteur, il l'accepte. Je n'en dis pas plus.

Amis professeurs et autres, découvrez ce livre...

"Tout le monde s'intéressait peu ou prou à l'enseignement, que l'on soit le parent d'un élève, le mari d'une institutrice ou le voisin d'un professeur d'espagnol. De surcroît, personne n'avait échappé à de longues années de scolarité, expérience qui autorisait n'import qui à donner son avis sur la question éducative."

Avis babelio

 


Le parti d'Edgar Winger

Patrice Jean

Gallimard, 2022

Prix des hussards 2022


Avec Patrice Jean, disons-le sans attendre, le lecteur a de l'écriture de bonne tenue (le héros n'hésitant d'ailleurs pas à se moquer de lui-même quand il use de l'imparfait du subjonctif dans son journal). Qu'on se rassure, cela se lit sans encombres. Romain Bisset écrit donc son journal sur le conseil de son ami Gauthier, lui aussi adhérent pur et dur du Parti Révolutionnaire. Marx, Debord sont leurs chouchous, ainsi que Edgar Winger; ce dernier, philosophe et théoricien a hélas disparu des radars depuis 20 ans, mais le parti a besoin de lui et de ses idées! La mission de Romain consistera à le retrouver, en devenant pilier d'un café où Winger aurait été entrevu. En attendant Winger, il narre ses aventures niçoises pour le plus grand plaisir du lecteur, Romain expliquant tout et considérant tout selon la ligne du parti. Qu'il soit tenté par une aventure d'un soir ou se fasse tabasser par deux malfrats abusant de sa naïveté.

Sans divulgâcher inutilement, sachez qu'il retrouvera Winger, découvrira ce qui s'est déroulé durant ces 20 ans. Changera-t-il de point de vue sur le parti? Le lecteur, lui, aura de quoi réfléchir, y compris sur certaines directions de notre société.

Avis babelio

32 commentaires:

  1. Un auteur que je n'ai pas lu ; il faudra que je vérifie si ma bibliothèque a quelques titres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tente l'aventure, on est dans l'ironie décalée assez incisive.

      Supprimer
  2. Auteur absolument inconnu mais que tu donnes envie de découvrir. J'espère que mes années d'enseignante son derrière moi mais je ne rechigne pas à lire sur le sujet. J'aime beaucoup la couverture !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A prendre au n-ième degré évidemment. Prof un jour prof toujours? ^_^

      Supprimer
  3. Je ne connais pas du tout cet auteur, mais je note, ça semble savoureux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Souvent caustique, bien écrit, ça bouscule souvent.

      Supprimer
  4. mon passé d'enseignante fait que je vais certainement te suivre pour le premier livre, merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attends toi à du non politiquement correct, mais tu devrais t'y retrouver.

      Supprimer
  5. J'aime l'originalité de tes lectures. C'est encore une fois un auteur que je ne connais pas du tout et comme toujours tu me donnes envie et je note...je regarderai si je le trouve en ville à la médiathèque, plus fournie que celle de mon petit village qui s'est bien agrandie toutefois. Merci pour la présentation de ces deux titres

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait c'est un bibliothécaire qui m'a conseillé l'auteur, et moi je suis... ^_^

      Supprimer
  6. Voilà qui m'intrigue, je note les deux titres.

    RépondreSupprimer
  7. Passé ou pas passé ? Dans le doute je recommence :
    voilà qui m'intrigue, je note ces deux titres, merci Keisha.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si, c'est passé (moi aussi parfois je ne sais pas). J'espère que tu trouveras un titre de l'auteur, même si ce n'est pas le dernier paru.

      Supprimer
  8. Le second me tente plus que le premier. Merci pour ce choix.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme tu veux! Ou un autre titre selon les disponibilités des biblis.

      Supprimer
  9. Inconnu de moi. En revanche le milieu enseignant je connais. Cela doit être amusant !

    RépondreSupprimer
  10. Encore un auteur que je ne connaissais pas. Merci pour cette nouvelle piste de lecture

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'est pas très visible sur les blogs, dommage.

      Supprimer
  11. J'avais déjà noté La poursuite de l'idéal suite à ton avis, dispo en bibli, mais toujours pas lu. Tu m'y refais penser. Mais je suis presque plus tentée par Rééducation nationale (pas dispo en bibli). Aïe !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allons bon! Ce week end grosse activité dans le coin, salon du livre dans ma ville (si!) et Rendez-vous de l'histoire à Blois, du lourd.
      Pour Patrice Jean, oui tu dois tenter!

      Supprimer
  12. Tiens, c'est drôle, un ami m'a vivement recommandé Le parti d'Edgar Winger hier soir ! Tu vas dans le même sens que lui, donc je renote !

    RépondreSupprimer
  13. "De surcroît, personne n'avait échappé à de longues années de scolarité, expérience qui autorisait n'importe qui à donner son avis sur la question éducative."
    Ceci est terriblement vrai si l'on en juge par toutes les personnes qui critiquent les profs et viennent leur dire comment enseigner ! J'imagine le contraire, un professeur donnant des conseils à un mécanicien, un médecin, un boulanger, un informaticien, un avocat, un .......

    RépondreSupprimer
  14. Tu lis énormément d'auteurs que je ne connais pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour cet auteur tu n'es pas le seul à le remarquer.

      Supprimer
  15. Inconnu pour moi cet auteur, mais manifestement il vaut le coup! J'aime beaucoup l'intrigue du second, je le note.

    RépondreSupprimer
  16. Eh bien moi je le connais, et j'ai beaucoup aimé L'homme surnuméraire, alors je te suis les yeux fermés !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vois, j'espère que tu continueras avec l'auteur. Il y a plein de titres...

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!