lundi 29 juillet 2019

Dans la lumière

Dans la lumière
Flight Behavior
Barbara Kingsolver
Rivages, 2013



Après Un jardin dans les Appalaches (non fiction), Barbara Kingsolver propose à son lecteur un roman se déroulant dans ce même coin des Etats-Unis. Y être né n'est pas forcément un cadeau, et bien des personnages, à commencer par Dellarobia, font partie des petits blancs pauvres, comptant chaque dollar, même dans les magasins de seconde main ou à bas prix. Deux passages fort dialogués racontent ces courses, c'est parlant; sinon, le mari et la belle-famille de Dellarobia sont de petits exploitants agricoles et élèvent des moutons. Elle a fréquenté le lycée (mais les professeurs n'étaient pas tous bons), renoncé à poursuivre des études (bien des difficultés, surtout tomber enceinte à 17 ans). Son mari n'est pas parfait mais gentil, cependant Dellarobia rêve toujours...

Un jour elle découvre dans les collines derrière sa maison une colonie de millions de papillons monarques venus là lors de leur migration.
"Les gens, elle et les autres, étaient des rocs humains dans le courant d'insectes. Ils avaient pénétré dans une rivière de papillons et le flot, indifférent, se ruait en direction de la vallée, n'obéissant à rien sinon à sa propre force. Les papillons traversaient continuellement son champ de vision, flocons noir orange qui la faisaient cligner des yeux, et se fondaient au loin en une masse confuse et chaotique, et elle trouvait franchement impossible de croire ce que ses yeux lui révélaient. Ou ses oreilles : le bruissement sans fin, comme une robe de taffetas."
https://www.monnuage.fr/photos/point-d-interet/251106#
Les médias s'en mêlent, arrive le professeur Ovid Byron, spécialiste des ces lépidoptères, ainsi que son équipe.

Deux fils dans ce roman, la vie de cette petite communauté d’américains ne bougeant pas de leur coin, et le changement environnemental vu à travers le papillon monarque. C'est très bien fait, les idées sont bien amenées, on conçoit le choc de deux mondes, et on s'attache aux personnages.

"ça la sciait , de faire partie des gens qui voyaient le monde tel qu'il était avant. Tandis que les gosses faisaient leur chemin." Quand elle se rend compte que sa fille joue avec un vieux modèle de téléphone (" boîtier massif, cordon, combiné, cadran"), sans savoir que cela servait à téléphoner, car pour elel un ténéphone est dans la poche, on le fait glisser pour l'ouvrir..

Des avis : Brize, assez mitigée, mais aussi Dominique (et comme d'habitude des photos superbes), clara, papillon,

48 commentaires:

  1. J'ai "un jardin dans les Appalaches" dans ma PAL. Pour l'instant, je m'en tiens là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait! Forcément je l'ai préféré (non fiction!!!)

      Supprimer
  2. Il a longtemps été dans ma Pl mais quand je me sus décidée à l'ouvrir je ne l'ai plus lâché.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'hésitais, mais finalement ça se lit tout seul.

      Supprimer
  3. J'avais commencé la lecture de ce long roman, mais je n'ai pas pu continuer très longtemps, malgré les papillons, je n'ai pas réussi à coller après une centaine de pages. Bizarre. À réessayer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue un peu de mal au début, mais au bout de moins de 100 pages j'étais ferrée. A voir!

      Supprimer
  4. J'ai découvert cette auteure avec Des yeux dans les arbres, immense coup de cœur, au point que tout ce que j'ai lu après m'a semblé un peu fade (ceci dit je n'en ai lu que 2, après Des yeux dans les arbres). Du coup, j'ai quelques réticences à retenter l'expérience..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un jardin dans les Appalaches est incontournable (et pas un roman)

      Supprimer
  5. ce n'est pas son meilleur roman mais je l'avais bien aimé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas non plus mon préféré, mais je ne regrette pas du tout ma lecture.

      Supprimer
  6. J'aime beaucoup cette auteure et je ne l'ai pas lue depuis longtemps, j'aime bien l'idée des deux fils, et surtout celui des papillons ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Superbes monarques, dont on apprend plein de choses...

      Supprimer
  7. Il est dans ma pal, j'aime beaucoup cette auteure !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne fera pas un pavé de l'été, mais ses près de 600 pages peuvent le faire caser quand même dans un autre challenge...

      Supprimer
  8. Cela fait longtemps que je n'ai rien lu d'elle, merci de m'y faire penser

    RépondreSupprimer
  9. J'avais noté ce nom chez Dominique, merci pour le rappel.

    RépondreSupprimer
  10. Une histoire originale, sans doute, et une belle couverture...
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  11. Voilà un titre qui me parle...et ton billet (comme d'hab) donne encore plus envie!

    RépondreSupprimer
  12. C'est un roman que j'ai beaucoup aimé quand je l'ai lu il y a pas mal de temps à présent. Je n'ai rien lu d'autres d'elle mais du coup tu m'en donnes envie à présent !

    RépondreSupprimer
  13. Toujours pas lu cette auteure, je sens que c'est une grande erreur ! (mais bon, tout ce que je n'ai pas lu...^^)

    RépondreSupprimer
  14. Une auteure que je n'ai pas lu depuis longtemps. Tu as apprécié ce roman.

    RépondreSupprimer
  15. J'avais bien aimé ce livre, lu il y a déjà quelques temps et de la tristesse qu'il m'avait laissé, devant ces vies et ce monde qui auraient pu être autre chose.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'st sûr qu'en dépit de côtés plus optimistes dans ce roman, l'environnement de l'histoire ne l'est pas tellement.

      Supprimer
  16. jamais lu ni entendu parler de cette auteure. mais pourquoi pas. ce parallèle Papillons/humains peut être intéressant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais tous ses romans sont intéressants, tu sais, et faciles à trouver en bibli!

      Supprimer
  17. Je n'ai rien lu de cette auteure depuis plusieurs années, j'avais trouvé le dernier lu Un été prodigue, agréable, sans plus...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah tiens, je pourrais le lire quand même! Agréable, oui.

      Supprimer
  18. jamais lu, j'ai eu deux de ses livres dans ma PAL repartis depuis, finalement ses histoires ne me tentent pas mais elle a un énorme succès outre-Atlantique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est assez écolo comme thèmes, je me demande si ses premiers romans ne parlaient pas aussi (un peu) d'amérindiens?

      Supprimer
  19. C'est une auteure pourtant reconnue et largement partagée, mais je n'ai pas encore été attiré par l'un de ses romans...
    Les Monarques, pour moi, resteront à jamais liés au roman de Stephen King : Dome.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha? On n'a pas les mêmes références qui viennent en tête. ^_^

      Supprimer
  20. Mais je n'avais pas été si emballée que ça par Un jardin dans les Appalaches...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas un roman et ça m'avait beaucoup intéressée (comme quoi il peut tout se passer, aux Etats -Unis!)

      Supprimer
  21. Euh j'en ai lu un d'elle (dont je ne me souviens plus du titre) et je n'avais pas accroché plus que ça. Faut voir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas grave... Un autre titre? Un autre auteur t'attendent.

      Supprimer
  22. Mon auteure préférée! Aucun de ses livres ne m'a jamais déçue même s'il y en a que je préfère à d'autres. Celui-ci ne fait pas exception, je l'aime beaucoup!
    Daphné

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton enthousiasme! J'ai un de ses titres en ligne de mire...

      Supprimer
  23. J'ai tenté il y a quelques années un roman de Barbara Kingsolver qui m'a profondément ennuyée et déçue (je ne l'ai d'ailleurs pas fini, fait rare pour moi à l'époque). Du coup, je n'ai jamais eu la foi de réessayer. A chaque fois, les résumés des récits me semblent merveilleux mais j'ai peur d'être à nouveau rebutée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tous ne sont pas de même qualité, il faut croire, ne t'inquiète pas.

      Supprimer
  24. Je me souviens l'avoir découverte grâce à toi, et pas relue depuis. je devrais...

    RépondreSupprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.