jeudi 9 janvier 2020

La fabrique du crétin digital

La fabrique du crétin digital
Les dangers des écrans pour nos enfants
Michel Desmurget
Seuil, 2019


L'auteur est directeur de recherches à l'Inserm et docteur en neurosciences, donc a priori pas un rigolo dans son domaine. Alors quand il s'attaque à la télévision (TV Lobotomie)(à relire mon billet je pourrais quasiment recopier des passages) et cette fois aux écrans en général, on devrait pouvoir lui faire confiance. Bien sûr il laisse chaque parent libre, il conseille en s'appuyant sur des recherches sérieuses. Bien sûr chacun connaît un môme toujours le nez sur ses écrans, mais réussissant brillamment à l'école, dormant bien, à l'aise dans ses baskets, etc., mais est-il bien utile de vérifier avec le votre si les écrans peuvent être nocifs ou pas? En tout cas les patrons de la Silicon Valley interdisent les écrans à leurs enfants, c'est connu. "Livrez vos enfants aux écrans, les fabricants d'écrans continueront de livrer leurs enfants aux livres."

Franchement ça fait peur et parfois j'en frissonnais. "Si vous voulez exalter l'exposition de votre progéniture au numérique, assurez-vous que le petit possède en propre son smartphone et sa tablette et équipez sa chambre en télé et console. Cette dernière attention pourrira son sommeil, sa santé et ses résultats scolaires." On remarquera que l'auteur y va parfois fort dans l'ironie, ce qui permet d'avaler des passages plus cotons.

Et à l'école? Là il ne va pas se faire des amis. En effet c'est prouvé que cela ne sert pas à grand chose, voire à rien du tout, et que le meilleur pour l'élève, c'est un enseignant bien formé.

Et nous, ringards nés au 20ème siècle? Franchement, et je confirme, quand il l'a fallu, on s'y est mis, à ces écrans, il n'était donc pas nécessaire d'en avoir un sous les yeux dès le berceau. "Il est un poil condescendant de suggérer que personne avant l'an 2000 n'a jamais eu besoin d'avoir de l'esprit critique, de résoudre des problèmes, de communiquer, de collaborer, de créer d'innover ou de lire." Certaines aptitudes, quand elles ne sont pas acquises dans l'enfance, à cause des écrans ou de leur excès, sont perdues, hélas, alors que se servir d'un écran en virtuose, ça peut s'acquérir ensuite, pour l'utilisation basique, communiquer avec les copains ou regarder une vidéo.

On s'en doute, certains ont tout intérêt à maîtriser les gens via les écrans, pour vendre les produits par exemple.

Bon, le mieux est de vous jeter sur ce livre, et, si vous avez des enfants, de prendre bonne note et de demeurer prudents, en toute liberté bien sûr. Votre enfant râlera, mais il vous remerciera plus tard...

60 commentaires:

  1. Ah mais celui-là, je compte bien le lire ! L'offrir, même, si je peux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certains passages sont compliqués, forcément, quand on explique et argumente, mais d'autres plus fluides. A lire absolument.

      Supprimer
  2. La fabrique du crétin -et pas seulement numérique - marche à plein régime, je vais passer sur cette lecture, car je préfère (pour ma tranquillité d’esprit) vivre dans le déni... (Goran : https://deslivresetdesfilms.com)

    RépondreSupprimer
  3. Je pense que là, comme pour beaucoup de choses, c'est une question de mesure : entre l'exposition à outrance et interdire tout écran, il y a de la marge... (et ça dépend aussi beaucoup de l'âge de l'enfant : la tablette au berceau, quelle idiotie !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'auteur lui-même reste mesuré, il expose, propose des temps adaptés, après chacun fait ce qu'il a décidé, mais en connaissance de cause, c'est important. Il ne tire pas sur les parents surmenés qui mettent la télé...

      Supprimer
  4. J'en ai entendu parler mais a-priori je ne comptais pas le lire...mais tu m'en donnes envie !! Comme lui je pense qu'à l'école cela ne sert pas à grand chose juste à permettre à ceux qui n'ont pas tout ça à la maison à intégrer certaines pratiques...mais ce qui était vrai il y a 10-15 ans ne l'est plus aujourd'hui...A voir donc !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, cela peut servir dans les coins isolés, mais maintenant en France? Surtout que c'est l'usage récréatif qui domine.

      Supprimer
  5. Le titre est accrocheur, je pense que j'y viendrai. Le passage sur l'école m'intéresse particulièrement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La seconde partie m'a particulièrement attirée pour cela!

      Supprimer
  6. Je l'ai entendu sur France Inter et l'ai trouvé passionnant. C'est vrai que ce qu'il raconte fait frémir .. en même temps il donne des conseils utiles et précieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, on a écouté la même émission (le soir?) en tout cas j'ai bien retrouvé le livre, et il était clair.

      Supprimer
    2. Non c'était un matin (grand bien vous fasse). Quand il a sorti son livre, il a dû être invité un peu partout.

      Supprimer
    3. Grand bien vous fasse est aussi une excellente émission, moi c'était le téléphone sonne (FI, quand ils ne sont pas en grève ^_^, sinon, ça manque)
      Heureusement qu'on l'invite, on en va pas s'en plaindre.

      Supprimer
  7. à lire sur Kindle ! et découvert sur écran!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de souci! Je suppose que sur écran tu t'informes, tu ne joues pas à des jeux violents? ^_^ Et tu as passé l'âge de la formation du cerveau? ^_^

      Supprimer
  8. Ah oui je l'ai noté celui-ci ayant déjà lu TV lobotomie. Si j'avais de l'argent je l'offrirai à tous mes parents d'élèves !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faudrait encore qu'ils le lisent !

      Supprimer
    2. @krol : Philippe a été direct!
      Le prêter à des parents intéressés ou en questionnement, ça pourrait aider. Ou un petit résumé? J'ai déjà vu de petites affiches sur le sujet.

      Supprimer
    3. @philippe : tu m'amuses! Ceci étant, il faut parfois s'accrocher, et donner un résumé parlant pourrait déjà suffire.

      Supprimer
    4. L'école de mon petit-fils a fait de la prévention sur le temps d'écran tant pour les enfants que pour les parents. (il y avait un week-end "sans écran" mais comme il était chez nous qui n'étions pas au courant, il a essayé de rabioter quelques minutes, puis a proposé d'écouter de la musique ensuite... ;-) (chez nous, il regarde avec nous des films classiques surtout : Tati, Chaplin...)

      Supprimer
    5. Les enfants profitent de toute l'ignorance des adultes... ^_^ A eux de se concerter et d'être fermes. Après, un peu d'écran ne le tuera pas, l'essentiel est que les adultes soient d'accord entre eux.
      Ce matin sur France Inter, le sujet était abordé (à partir de 9h)
      Ces films classiques marchent toujours très bien, les regarder ensemble, quelle belle idée.

      Supprimer
  9. Voilà un livre qui peut être de bons conseils aux parents. Pour ma part, ça me choque quand je vois un enfant jouer avec le téléphone d'un de ses parents.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les parents sont ravis, est-il éveillé cet enfant! C'est sûr que les gamins me dépassent par leur usage du téléphone.
      Mais l'interaction adultes/enfants est essentielle!

      Supprimer
  10. C'est comme tout, à utiliser avec modération.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voui, tout à fait. En connaissant les vrais dangers.

      Supprimer
  11. mais on le sait déjà, non ? toutes les PUER en PMI rappelle aux parents de jeunes enfants la nocivité des écrans.. ça date de fort longtemps, ah oui de son précédent sur la télévision.... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Répéter n'est pas inutile. Ici il n'y a pas que la télé, mais les écrans en général.

      Supprimer
  12. J'avais été impressionnée par TV lobotomie et j'ai bien envie de lire celui-ci aussi.

    RépondreSupprimer
  13. Voilà un livre certainement très intéressant pour les parents, pour les enseignants,...
    Moi, des crétins, j'en ai rencontré assez. Ils ne m'intéressent plus !
    Bon vendredi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, lis-le. Le titre est un peu raide, c'est sûr, mais ces enfants ne sont pas crétins, ils risquent juste de passer à côté de bien des choses, à cause des écrans.

      Supprimer
  14. Réponses
    1. Complètement! Parfois on est dans le thriller, à lire les résultats d'études.

      Supprimer
  15. Ceci ma rappelle un numéro de "Manière de voir" (Monde Diplomatique) de l'été 2017, consacré aux écrans. Je l'ai ouvert quelquefois mais pas encore vraiment lu... Peut-être y cite-t-on Michel Desmurget, mais ce ne semble pas orienté sur éducation des plus jeunes.
    Un sujet délicat mais qui aujourd'hui se passe d'ordi et d'écran, y compris parmi les plus âgé ?
    Je vais aller relire votre sujet sur TV Lobotomie, merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les plus âgés, en tout cas ceux qui ont terminé leur croissance, peuvent user des écrans, en général c'est pour de l'informatif, ou le travail, et pourquoi pas la détente. Là où ça coince plus, c'est pour l'enfant.
      Pas question de tout supprimer, mais une alerte est nécessaire.

      Supprimer
  16. Une amie est en cours de lecture, et je compte bien le lui piquer!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment ça? ^_^ Vous pourrez en discuter ensuite, alors?

      Supprimer
  17. C'est effrayant comme sujet, mais je vais noter le titre car je suis en plein dedans avec deux ados à la maison (et des écrans partout !). Selon elles, nous sommes trop sévères, selon moi, trop coulants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'auteur insiste sur le fait qu'un compromis doit être discuté avec les jeunes, et pas imposé. Et ça marche beaucoup mieux ainsi. Bon courage. ^_^

      Supprimer
  18. Les écrans sont vraiment chronophages, c'est clair qu'il faut vraiment être vigilant, et surtout pour nos enfants, on entre vite dans un engrenage. Petit dernier est complètement envouté par les jeux et c'est difficile de le gérer. Cette lecture me semble donc tout à fait indispensable !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chronophage, oui, déjà avec internet, pour moi je l'avoue!
      En fait un enfant regarde les adultes, ceux-ci doivent donner l'exemple (même si le cerveau adulte craint moins)

      Supprimer
  19. J'adore le titre ! Une thématique très intéressante. Bon, les parents concernés le liraient-ils ? Beaucoup se servent des écrans pour avoir la paix aussi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Essaie de le lire! Ou de retrouver l'auteur en podcast, il a été invité.
      L'auteur ne reproche pas aux parents d'utiliser (parfois)un écran pour un peu de tranquillité s'ils sont débordés, le problème est dans l'excès d'écran.

      Supprimer
  20. Je le lirai peut-être, cela me confortera dans ce que je pense des écrans ! Mais déjà que certains disent que je coupe mes enfants du monde actuel en leur interdisant tv et jeux vidéos !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait on croit ça mais les gamins sont au courant quand même, ils ne sont pas coupés de tout. Et puis le jour où ils en auront vraiment besoin, l'apprentissage se fera (alors que l'apprentissage de la parole, par exemple, est entravé s'il y a trop d'écrans (on parle là des 0 - 3 ans bien sûr)

      Supprimer
    2. Oui, quand je discute avec mes filles, je suis parfois étonnée des choses qu'elles connaissent par le biais de l'école (émissions de télé réalité, célébrités de pacotille ou langage)

      Supprimer
    3. Donc elles ne sont pas à l'écart du groupe! Tout en consacrant du temps à autre chose que les écrans...

      Supprimer
  21. Moi je vois que la tablette éloigne l'enfant de la lecture. C'est tellement passif et, ça, c'est rédhibitoire !

    RépondreSupprimer
  22. C'est tellement dans le vrai que c'en est déprimant... J'avoue que l'absence de curiosité et d'esprit critique de mes élèves me désespère ces derniers jours... Avant-hier, une maman d'élève a attaqué un rendez-vous en me disant que sa fille ne comprenait rien à ce qu'elle lisait. Je n'ai pas osé lui répondre que c'est, en fait, le cas de 90% de mes élèves. Voilà, on en est là (et le sujet est venu sur le tapis à propos d'un livre de Fred Vargas, pas de Balzac ou de Molière hein)...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand je faisais lire mes 6ème qui ânonnaient encore... Quand je faisais une explication du texte de l'exercice, histoire de ne pénaliser personne... Et ensuite heureusement la plupart résolvaient le problème; car c'était le français qui les gênait.
      Bon, je sors un peu du sujet, là.
      C'est vrai que les écrans 'inondent' et ne font pas trop réfléchir.
      Oh tu sais, Vargas c'est d'un bon niveau, je trouve!

      Supprimer
  23. Le sujet est forcément intéressant et d'après tes extraits, le texte semble agréable à lire. Donc pourquoi pas ?!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelques passages plus... techniques mais l'ensemble se lit bien, oui. Tu seras effarée je pense.

      Supprimer
  24. J'ai un petit fils de 2 ans mais fort heureusement, les parents sont conscients du problème des écrans et ne l'exposent pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 2 ans? Ils ont parfaitement raison! Qu'ils soient au maximum dans l’interaction avec lui.

      Supprimer
  25. Rebonsoir Keisha, j'ai entendu ce monsieur à la radio, il semble désespéré de l'avenir des bambins. Il n'est vraiment pas optimiste. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entendu aussi à la radio (il a été bien invité, semble-t-il, tant mieux). Je te recommande cette lecture!

      Supprimer
  26. C'est un sujet qui m'intéresse et sur lequel j'ai déjà beaucoup lu. Ce qui m'interpelle avec les soit-disant digital natives, c'est le fait qu'ils sachent en effet se servir des outils informatiques, mais de façon très limitée (jeux, réseaux sociaux, messageries instantanées). Ce n'est pas ce que j'appelle une maîtrise de l'informatique.
    Mon fils n'a même pas un an pour l'instant donc on pratique le zéro écran, mais je me souviens du bébé d'un couple d'amis qui se servait très bien de leur tablette à tout juste un an et dont l'aîné se levait la nuit pour jouer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, de façon très limitée ... et de toute façon vite abordable par un 'croulant'. Alors que la maîtrise de l'informatique...
      Ton anecdote me fait peur! J'espère que le bébé n'aura pas de mal à apprendre le langage et l’interaction avec les humains.

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!