vendredi 24 avril 2020

Contes carnivores

Contes carnivores
Nouvelles
Bernard Quiriny
Seuil, 2008


De mémoire, ce recueil a bien failli être donné avant lecture, car la première nouvelle fait partie du genre fantastique qui me fait fuir, celle générant malaise et images glauques.
Heureusement, suite à la pénurie de lectures belges (confinement!), je l'ai repris car j'aime bien Quiriny, et bien m'en a pris. Les autres nouvelles, plus de dix de 15 à 20 pages, ressortent évidemment du fantastique, mais plus soft. Quiriny écrit fort bien, manie l'imparfait et le passé simple comme il faut, ne méprise pas l'imparfait du subjonctif, bref, du bonheur. Son imagination est quasi sans limites, l'humour n'est pas absent, la construction est maîtrisée, le suspense est total dès les premières lignes de chaque nouvelle.

Quelques morceaux pour appâter:
Un évêque présent en deux endroits?
Un employé entendant les conversations à son sujet? (à des kilomètres de distance)
Les mystères de la langue Yapou,
Des miroirs reflétant d'autres personnes,
Souvenirs d'un tueur à gages,
Qu'est-ce que le zveck?
Et ce Pierre Gould, qui vient et revient.

On peut aussi voir le recueil Une collection très particulière.

Des avis chez babelio,

Participation au mois belge (blog Anne)

34 commentaires:

  1. Ah, j'adore Quiriny ! Comment ça les contes fantastiques te font fuir ??!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas tous, pas tous! Mais je n'aime pas ceux qui distillent à loisir le malaise et/ou qui me laissent à la fin avec la réflexion 'ouais et alors?'
      L'humour fait passer bien des choses, aussi.

      Supprimer
  2. A priori, ça ne me dit rien. Et je ne crois pas avoir lu l'auteur jusqu'à présent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour un prochain mois belge? En fait je le préfère avec ses nouvelles.

      Supprimer
  3. Bon, c'est amusant. J'ai vu le titre de ton billet, je me suis précipitée en me disant "ah je l'ai lu", mais non... Moi j'ai lu des "contes cannibales" d'un auteur cubain, un bon recueil de nouvelles d'ailleurs ! Quiriny, j'aime bien, sans être totalement fan, j'ai dû mal à m'enthousiasmer même si je vois tout le talent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quiriny c'est en général talentueux, et j'avoue préférer ses nouvelles. Le court lui va bien.

      Supprimer
  4. A priori rien que le titre ne m'attire pas mais pourquoi pas les nouvelles sont un bon moyen de faire connaissance avec la plume d'un auteur inconnu ! Merci pour cette présentation

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas. On est plutôt dans le décalé, l'humour au 2nd degré, et fort bien écrit.

      Supprimer
  5. je ne connais pas cet auteur et les nouvelles je ne les lis que pour mon activité lecture en maison de retraite , je doute que celles-ci soient adaptées à mon public et en plus je ne reverrai ces dames qu'en septembre si et seulement si ... le virus est dompté!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heu je ne recommande pas trop pour tes petites dames, quoique, certaines pourraient leur plaire. Ou à certaines, il ne faut pas trop catégoriser!

      Supprimer
  6. Un bon souvenir de lecture, sauf comme toi la première nouvelle qui m'avait laissée perplexe. C'était sur mon ancien blog, j'ai pu me rafraîchir la mémoire sur Babelio ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La première, aussi bien faite que les autres, me laisse du malaise, ce n'est pas ce que j'attends actuellement! ^_^

      Supprimer
  7. Moi non plus je n'ai jamais lu cet auteur... Pour une prochaine fois peut-être...

    RépondreSupprimer
  8. Un auteur belge? Je ne le connais pas du tout !
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  9. Et bien pourquoi pas ? Je ne connais pas l'auteur, mais ça m'attire bien.

    RépondreSupprimer
  10. Moi, c'est le nombre de pages par nouvelle qui m'appâte beaucoup (si tu vous ce que je veux dire). De plus je serais vraiment ravie de reprendre la lecture de nouvelles un exercice littéraire que j'affectionne particulièrement. Tu parles de diversité des histoires et de variété de style : que du bon, bref ! Je le note, je le note et te remercie infiniment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De plus on est tout de suite dans l'histoire, et l'intérêt demeure tout du long.

      Supprimer
  11. Je ne connais pas cet auteur ! Il serait parfait à lire en ce moment !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le mois belge? Le confinement? Oh il se lit en tout temps.

      Supprimer
  12. Ah j'aime beaucoup Quiriny aussi ! Comme toi, le côté fantastique m'a tenu au loin avec ces nouvelles en revanche, mais je me laisserais peut-être tentée si tu as été séduite malgré tout. Tiens, décidément ce Pierre Gould est dans toutes ses nouvelles !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pierre Gould n'est pas partout, il a une nouvelle pour lui, et apparaît dans d'autres. Le fantastique n'est pas trop 'méchant', à part deux nouvelles, je retiens surtout l'imagination de l'auteur. Tu peux y aller!

      Supprimer
  13. Ça me tente bien, alors je note. Ce sera l'occasion de découvrir l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec un recueil de nouvelles, c'est une excellente idée.

      Supprimer
  14. Tu n'en dis pas beaucoup... Ca intrigue.

    RépondreSupprimer
  15. bon tu m'as perdu dès la première nouvelle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Justement après ça s'arrangeait... ^_^ Tout en restant décalé quand même!

      Supprimer
  16. Je l'ai emprunté il y a quelques temps. J'avoue que je suis incapable de dire pourquoi je ne l'ai pas lu... ai-je été découragé par les premières lignes, pas inspirant, le mauvais moment ? Ma manie d'emprunter sept ou huit, sinon dix livres à la fois, fait que j'en laisse facilement de côté pour n'en retenir qu'un, voire deux.
    Je n'ai jamais lu Quiriny, des nouvelles belges pourtant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il suffit de 'sauter' la première nouvelle, ensuite c'est, à mon avis, beaucoup plus original. Oui, Quiriny est (toujours à mon goût) meilleur dans ses nouvelles. Un côté surréaliste décalé qui me plait bien.
      J'avoue emprunter beaucoup trop de livres en temps normal (je suis inscrite à trois biblis) et ne pas tout lire, soit je n'accroche pas, soit la date de retour arrive.

      Supprimer
  17. A priori, pas d'urgence, sauf si l'on doit faire face à une dixième vague de covid et de confinement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'ici là, je dois refaire un PAL correcte, là j'arrive presque au bout!^_^

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!