mardi 16 juin 2020

L'ombre de la route de la soie, de Kachgar à Méched

L'ombre de la route de la soie
de Kachgar à Méched
Colin Thubron
folio, 2010Traduit par Katia Holmes




Colin Thubron, dont j'ai aimé En Sibérie, a parcouru la route de la soie, à au moins deux reprises semble-t-il, et j'ai pu lire, dans L'ombre de la route de la soie, paru en 2006, uniquement la partie De Kachgar à Méched. Un cadeau offert par folio avec l'achat d'un guide Gallimard.

Parti de Chine et se dirigeant vers la Turquie, Colin Thubron voyage, seul, plutôt en stop ou transports en commun. Arrivé au Kirghizistan par le col de Torugart (3600 m quand même), le voilà "dans des herbages couverts de troupeaux de chevaux, devant un horizon colonisé par des cimes neigeuses."

Halte au caravansérail de Tash Rabat, 15ème siècle, "tout de pierre sombre, avec des tours arrondies".

et nuit dans une yourte "sous des couvertures matelassées". Seule Nazira habite le coin en demi permanence.
"Les cimetières paraissaient souvent mieux dotés que les habitations des vivants. Ils s'assemblaient en hameaux spongeurs sur les crêtes ou au bord des rivières, leurs tourelles crénelées et leur dômes de fer forgé surmontés de croissants de lune islamiques ou d'étoiles communistes."

De rencontres en rencontres, arrosées  de kumis ou vodka, il arrive à Samarcande.
puis Boukhara
avec des rappels géographiques et historiques récents ou pas. J'ai notamment appris que les frontières de ces pays en -stan ont été établies par les soviétiques à l'époque de l'URSS, puis gardées après 1991, alors qu’elles ne correspondent pas aux populations y habitant.

Puis Colin Thubron file plein sud en Afghanistan, du côté de Mazar et Hérat, donc le nord, dangereux, et marqué par les guerres récentes (ou actuelles?). Pourtant que de splendeurs (détruites ou pas?). Il prend prudemment l'avion pour se rapprocher de l'Iran, et on le quitte là pour l'instant.

A Hérat
"La destruction de ce magnifique ensemble est une triste histoire. Les incomparables édifices avaient survécu pendant quatre siècles, délabrés mais intacts. Craignant une avancée russe vers l'Inde, les ingénieurs de l'armée britannique-indienne (...) les firent sauter en 1885, pour créer un vaste champ d'opérations. Et finalement, les russes ne vinrent pas... Neuf minarets survécurent jusqu'au XXe siècle, mais deux succombèrent au tremblement de terre de 1931. Robert Byron décrivit deux ans plus tard une paire de survivants d'une beauté unique. Mais l'un d'eux s'écroula en 1951, et des tirs soviétiques démolirent l'autre en 1979, laissant un moignon de dix mètres sur lequel je trouvai la trace d'un revêtement de marbre."
De la même époque (15ème siècle) existe à Meched (Iran) une mosquée (dont le dôme fut endommagé en 1911 par un bombardement des troupes russes). Donc l'ensemble à Hérat devait ressembler à ceci.

Forcément j'ai beaucoup aimé cette lecture, Thubron sait parfaitement faire saisir l'ambiance du voyage, les rencontres, un poil d'histoire et de géographie si on ne connaît rien au coin, et demeure pour le lecteur une possible grosse bouffée de nostalgie. 
(j'ai craqué, j'ai acheté le livre complet, lecture à venir)

Mois anglais chez Lou, Lamousmé et Titine

32 commentaires:

  1. Je termine une relecture de "l'usage du monde" de Nicolas Bouvier, en Afghanistan. La réalité de ce pays dans les années 50 et maintenant, c'est hallucinant à lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'usage du monde, un grand livre. Qui me fait rêver et soupirer. Fabuleux pays, hélas hélas dans la tourmente.

      Supprimer
  2. Ah toi aussi tu pars en voyage... chacune sa zone de prédilection ! Tous ces gens qui arpentent les routes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je fais une fixette sur les mêmes coins, on dirait. J'assume. ^_^

      Supprimer
  3. c'est terrible de lire toutes ces destruction, mais je vois qu'à travers cette lecture, tu as fait un beau voyage (avant de le faire en vrai?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. APRES l'avoir fait en vrai (sauf l'Afghanistan)(et ce sont mes photos)

      Supprimer
  4. un grand classique de la littérature de voyage et bien sur il est dans ma bibliothèque

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela ne m'étonne pas!
      Depuis bien sûr j'ai acheté le livre complet...

      Supprimer
  5. Magnifique voyage...je reve d'aller en Mongolie...oh oui tout un voyage...;)

    RépondreSupprimer
  6. Moi aussi j’avais beaucoup aimé « En Sibérie » mais aussi « Derrière la Grande Muraille ». J’imagine que ce bouquin comme tous ceux de cet auteur sont très bons….. Je ne pensais plus trop à lui, une bonne idée de lecture….

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et comme il est anglais, on en profite! Mois anglais plus voyages, c'est réussi!

      Supprimer
  7. Et toujours tes photos pour illustrer ton article.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as tout compris, et j'espère continuer. Je revis mon voyage, comme ça.

      Supprimer
  8. J'envie ces baroudeurs ! Que de découvertes ils font !
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ces conditions, il prend son temps et fait des rencontres (il parle russe)

      Supprimer
  9. Ça pourrait me plaire. Ça me rappellerait les bons souvenirs que je garde de l'Ouzbekistan.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact, rien que cela, je conseille le livre! ^_^

      Supprimer
  10. C'est vrai que là, on rêve de voyages et d'évasion plus que jamais.^^ Je vois que Nicolas Bouvier est évoqué plus haut. Il faudrait vraiment que je le lise lui. Il est dans ma PAL en plus !

    RépondreSupprimer
  11. Ca donne envie, j'avais noté En Sibérie mais je n'ai encore rien lu. Je vois que tu es en plein Moyen Orient, merci pour le voyage :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et je risque de ne pas sortir de la zone, j'ai déjà des livres dans ma PAL!

      Supprimer
  12. Encore une belle lecture qui nous emmène faire un beau voyage dans les pas de cet auteur que je n'ai pas encore lu mais je le ferai un jour. Merci de ta présentation !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un bon auteur de récits de voyage, comme il en est tant! (cela augmente ma PAL d'ailleurs)

      Supprimer
  13. J'en prends note pour quelqu'un qui a suivi cette route et y retrouvera sans doute des impressions de voyage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je confirme qu'on 'refait' le voyage, et c'est un plus!

      Supprimer
  14. Je ne connaissais pas du tout et ça a l'air très intéressant. Ce qui me marque le plus concerne les cimetières, mais il faut dire que je fais partie de ces gens qui adorent déambuler dans les cimetières...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue au club! J'aime beaucoup les cimetières, lire les inscriptions, etc.

      Supprimer
  15. Hop ! directement dans la liste à lire : ce récit de voyage a l'air passionnant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il fait partie d'un récit complet, paru aussi en poche.

      Supprimer
  16. Encore jamais lu de récit de voyage, ce n'est pas forcément mon genre de prédilection mais j'ai quand même envie d'essayer pour voir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il existe des auteurs à découvrir, dans ce domaine.

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!