lundi 19 avril 2021

La Fragilité des funambules


 La Fragilité des funambules

Verena Hanf

éditions deville, 2021

 

 Attirée par de fausses promesses, Adriana a quitté la Roumanie pour la Belgique, laissant son fils Cosmin aux soins aimants de ses parents. Elle a pu se libérer, laissant grandir en elle une haine pour celle qui l'a trompée, et occupe les fonctions de nounou dans une famille aisée d'origine allemande : Nina la mère part souvent en vrille, et boit trop, le père, Stefan, reste à distance. Entre eux Mathilde, 6 ans, capricieuse et chouineuse.

Adriana commence à se laisser apprivoiser par Gaston, qui partage uniquement quelques week ends avec elle.

Cette stabilité relative sera ébranlée par l'indisponibilité temporaire de la mère d'Adriana, qui, contre son gré, devra accueillir chez elle son fils qu’elle connaît bien peu.

Le récit se focalise sur chaque personnage à tour de rôle, permettant de mieux le connaître et le comprendre, même ceux a priori peu sympathiques ou plein de préjugés. Ceux détestables à première vue se révèlent malheureux. On n'aura pas tous les détails, tous les développements, mais assez pour suivre l'essentiel. Cette sobriété m'a plu.

J'ai dévoré ce roman, c'est bon signe! quittant à regret les personnages devenus vite familiers, leur espérant le meilleur. Comme dans Simon, Anna, la lune et les soleils, j'ai apprécié la finesse de ce joli roman.

Les avis de Textes et prétextes, et un long passage

Dans le mois belge? Le roman se déroule à Bruxelles, où vit l'auteure, et la maison d'éditions est belge.

Quatrième lecture proposée pour le mois belge chez Anne et Mina

42 commentaires:

  1. J'avais lu l'article de Tania. Et j'ai eu la chance de lire une nouvelle de l'auteur que j'ai beaucoup aimé. Donc, une tentation supplémentaire que cette Fragilité des funambules.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut se laisser tenter. Son autre roman lu était très bien aussi.

      Supprimer
  2. Titre déjà repéré chez Tania, tu confirmes donc.

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connais pas du tout et ma médiathèque non plus... je crois que mon mois belge va rester côté polars !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait l'auteur n'est pas belge... Mais ça se passe en Belgique et l'éditeur est belge.
      Ceci étant, j'aime beaucoup.
      Bah, les polars belges, c'est bien aussi!

      Supprimer
  4. un très beau titre et manifestement un bon roman c'est noté

    RépondreSupprimer
  5. Le titre est en tous cas très beau... si le reste de l'écriture est à l'avenant, cela promet du bon, oui.

    RépondreSupprimer
  6. Coucou,
    Je suis fan du titre ;-)et l'histoire d'Adriana prometteuse
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beau titre en effet. Pas de détails glauques, c'est bien, on devine, voilà.

      Supprimer
  7. Je ne sais pourquoi ce que tu dis de ce livre me rappelle un film. Je me demande bien lequel?

    RépondreSupprimer
  8. Cette littérature belge que je connais si peu a l'air de regorger de pépites.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait on frôle le belge (l'auteur ne l'est pas). Mais oui, des pépites!

      Supprimer
  9. inconnu à la BMn,tant pis ! un Belge qui me tentait pourtant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'auteur n'est pas belge, techniquement, mais on peut se tromper. cela se passe à Bruxelles!

      Supprimer
  10. Voilà encore une auteure jamais lue... Tu as fait de bonnes pioches en ce mois d'avril, me semble-t-il.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait, et j'en ai encore une à venir. ^_^

      Supprimer
  11. Ça m'épate la richesse de la littérature belge tout de même. Bon, après il faut trouver ces livres mais quelle diversité !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce mois belge est une excellente idée, on découvre!

      Supprimer
  12. si tu l'as dévoré, oui, c'est un bon argument ;)

    RépondreSupprimer
  13. Le titre et l'histoire m'attire beaucoup ! Merci de nous en parler, je connais peu la littérature belge...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais, c'est grâce au mois belge que je comble mes lacunes.

      Supprimer
  14. Ton avis n'est pas le premier avis élogieux que je lis à propos de ce roman. Donc si je le croise dans ma nouvelle bib pourquoi pas ?! J'ai fait ma première visite à ma nouvelle bib hier, j'ai été déçue, notamment par l'accueil. Mon ancienne bib et anciennes bibliothécaire vont me manquer je pense !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aïe, l'accueil a de l'importance! Je suis inscrite à trois biblis, dont une sur deux sites. Le premier site est froid, impersonnel mais j'y trouve pas mal de lecture, le second site, j'y suis allée une fois, a moins de choix, mais c'est une ambiance plus sympathique.
      J'espère que tu vas les apprivoiser, quand tu auras emprunté et emprunté!

      Supprimer
  15. Réponses
    1. Il n'est pas long, mais c'est quand même un signe!

      Supprimer
  16. Ravie que ce roman t'ait plu aussi, j'espère qu'il fera son chemin dans les librairies. Merci pour le lien, Keisha.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le titre et la photo peuvent attirer le regard, espérons que les librairies le mettront en avant.

      Supprimer
  17. Le titre est sublime. Et ce que tu en dis me tente. Je le note.

    RépondreSupprimer
  18. https://netsdevoyages.car.blog/2018/09/19/la-carte-des-mendelssohn-diane-meur/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Erreur de destination, mais pas grave, je note le lien au bon endroit, merci!

      Supprimer
  19. Je ne connais pas cette maison d'éditions.
    Le titre m'attire et si tu l'as dévoré, alors...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus je ne connais pas. ^_^
      Je te recommande, je sens que ça te plaira beaucoup!

      Supprimer
  20. Lu et dévoré moi aussi, mais recension à venir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends, je n'ai pas écrit le billet dans la foulée. J'irai voir!

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!