Articles

Affichage des articles du août, 2019

En attendant le jour / Sur un mauvais adieu / Dark sacred night

Image
En attendant le jour The late show Michael Connelly Calmann Levy, 2019 Traduit par Robert Pépin L'inspecteur Renée Ballard s'est fait éjecter de son poste d'enquêtrice au LAPD et se retrouve reléguée dans le quasi placard d'une place de nuit, où elle peut prendre les premières constatations, mais pas enquêter. Frustrant, mais la jeune femme décide de poursuivre trois affaires, l'une de cambriolage et vol de carte bleue, entre autres, la deuxième, une agression particulièrement sordide et violente, et la troisième, une fusillade dans un night-club. Il lui est clairement fait comprendre qu’elle n'a pas à fourrer ses pattes dans la dernière. Tenace, elle fouine, se retrouve dans une situation fort dangereuse, et à la fin les mystères sont éclaircis. Du classique, donc, pour cette nouvelle série (enfin, j'espère que ce sera une série) de Connelly, avec une héroïne talentueuse et qui en veut, un peu 'cavalier seul'. Comme d'habitude avec C

Pourquoi les hommes fuient?

Image
Pourquoi les hommes fuient? Erwan Larher Quidam, 2019 Jane a 21 ans et pas froid aux yeux (ni ailleurs d'ailleurs), vivant sa vie à 200 à l'heure. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et a le sens de la répartie cinglante (pour le plus grand plaisir du lecteur). Côté famille? Des grands parents peu attractifs qui se révéleront moins moches qu'attendu, une mère décédée et un père en pointillés finalement disparu on ne sait où . Seul indice lâché par sa mère : c'est un musicien. De fil en aiguille Jane enquête, rencontre, découvre le milieu rock des années 80 , les petits groupes qui percent, disparaissent, un milieu où l'on se marche sur les pieds et lutte pour sa part de lumière. Que l'on ne s'y trompe pas, ce roman ne se résume pas à la quête du père, il est beaucoup plus dense et riche que cela! Le monde du rock comme si vous y étiez,  la fuite en autarcie dans une campagne reculée, les portables qui buguent mystérieusement, des grèves, ma

Washington Square

Image
Washington Square Henry James Paru en 1880 Lu avec la version Omnibus, 2013 Traduit par Camille Dutourd Poursuivons notre lecture des œuvres de James. De toute façon certaines blogueuses n'hésitent pas à proposer des piqûres de rappel. Après Portrait de femme , voici Washington Square, New York, du temps où la ville était en pleine expansion (vers le nord, ai-je appris), pour une histoire démarrant vers 1850. Cette fois, peu de personnages. Catherine est la fille du docteur Sloper . A 20 ans passés, elle n'a pas grand chose pour attirer les prétendants. Ni belle ni laide, timide, obéissant  à son père, d'intelligence moyenne. Mais elle est plutôt riche et le sera encore plus. Autant dire que son père n'apprécie pas du tout la cour que lui fait Morris Townsend, d'après lui plus attiré par l'argent de Catherine que par ses qualités. Lavinia Penniman, tante de Catherine, prend fait et cause pour le jeune couple, jusqu'à franchement pousser le boucho

La France (chroniques)

Image
La France Chroniques Aurélien Bellanger Gallimard / France culture, 2019 Simplissime en apparence : des chroniques quotidiennes sur France Culture, d'août 2017 à décembre 2018, on imprime et voilà. Mais Aurélien Bellanger, que je découvre ici, est un type qui sait appâter le lecteur par des accroches souvent autobiographiques et pleines d'humour, pour le conduire mine de rien à des réflexions fichtrement intelligentes et fines sur la France en général, mâtinées souvent de philosophie. "J'aime beaucoup les timbres, les images d'Epinal et BFM sans le son." conduira à Macron et Charlemagne. "J'ai commencé cet été les Mémoires de Saint-Simon. Moitié par curiosité, c'est un monument de notre littérature, moitié par masochisme. Non pas que cela soit difficile à lire - Les Mémoires de Saint-Simon, c'est une excellente lecture de plage, c'est Voici à la cour du Roi-Soleil, c'est la vie intime des célébrités d l'époque, c'

Dans le faisceau des vivants

Image
Dans le faisceau des vivants Valérie Zénatti Editions de l'Olivier, 2019 Aharon Appelfeld est mort le 4 janvier 2018 et Valérie Zenatti l'apprend dans le taxi qui l'emmène à Orly, en route pour le retrouver - trop tard- à l'hôpital. Elle évoque longuement sa découverte de l'auteur, ses rencontres avec lui, son travail de traductrice, de ses romans, ou en interview. Elle visionne des vidéos. Elle est en deuil, comme pour un père, et dans la seconde partie du livre elle se rend à Czernowitz (Tchernivtsi aujourd'hui, en Ukraine), le jour anniversaire de la naissance d'Appelfeld, près de cette ville, le 16 février 1932). Se laissant porter par le hasard, puis choisissant de se rendre au bord du fleuve, non sans avoir vécu la veille une drôle d'expérience de sidération. Un livre qui permet de mieux connaître Aharon Appelfeld (avoir lu au moins un de ses livres -c'est mon cas- ça aide quand même) et Valérie Zenatti. Des passages permettant de sai

Long island

Image
Long Island Orient Christopher Bollen Calmann-Lévy, 2017 Traduit par Nathalie Peronny Ballotté durant son enfance dans des familles d’accueil en Californie, le jeune Mills file à l'est, commence à s'enfoncer dans une vie précaire à New York, puis est repêché par Paul , un quadragénaire originaire d'Orient, petite bourgade à l'est de Long Island, qui l'engage pour des travaux dans sa maison. Décès plus ou moins suspects, incendie criminel, découverte de créatures étranges sur la plage, se succèdent à Orient, quasiment dès l'arrivée de Mills, et le voilà pris dans un filet car tout concourt à le désigner comme coupable. Paul le défend, ainsi que Beth, son amie avec laquelle ils vont démarrer une enquête. Ce gros roman n'est pourtant pas qu'un bon suspense bien mené, c'est aussi une vision non dénuée d'humour de ce petit monde où se côtoient, s'épient, se fréquentent les nouveaux arrivés à Orient, souvent artistes, riches parfois,