Articles

Affichage des articles du juillet, 2015

La revanche de Kevin

Image
La revanche de Kevin Iegor Gran P.O.L., 2015 Kevin H. (on ne connaîtra pas son nom) travaille à la radio (pardon, la Radio) plutôt dans le commercial, d'ailleurs, et s'est toujours senti moqué/ostracisé/regardé de haut à cause de son prénom, considéré comme indiquant une extraction populaire. Le prénom comme marqueur social? Le prénom entravant un avenir professionnel? Déjà que certains étudient la corrélation entre prénom et mention au bac... Sous le pseudo d'Alexandre Janus-Smith il court les salons du livre, se présentant comme lecteur dans une grande maison d'éditions. L'auteur appâté ne verra jamais de contrat. Sa dernière victime: François-René Pradel. Un événement tragique viendra changer la face de l'histoire, qui prendra des chemins inattendus et réjouissants pour le lecteur. J'ai dévoré ce roman, y voyant surtout -et avec délectation- une vision des milieux éditoriaux et intellectuels. A l'autre bout du spectre, le personnage de la mè

Zéro déchet

Image
Zéro déchet Zero waste home: The ultimate guide to simplifying your life by reducing your waste Béa Johnson les arènes, 2013 Traduction Laure Motet Béa Johnson est d'origine française; installée aux Etats Unis avec son mari Scott et ses deux fils, après des années de vie 'à l'américaine' (consommation, gaspillage, grande maison, etc) elle est passée au 'zéro déchet', disons plutôt à la réduction maximale des déchets. Sa méthode en toutes circonstances (et je dis bien toutes, puisqu'elle parle de la cuisine et les provisions, la salle de bains, les produits de toilette,  la chambre, les vêtements, le ménage, le bureau, les enfants, les fêtes, les cadeaux, etc.)(y compris les animaux domestiques, la contraception et le papier toilette -je passe certains détails) se décline en cinq étapes, dans cet ordre: Refuser, Réduire, Réutiliser, Recycler, Composter. Recycler ne vient qu'en avant dernier car si on applique bien les trois premiers, il n'

La nature en bord de chemin (aujourd'hui et hier)

Image
La nature en bord de chemin Marc Giraud Photographies Fabrice Cahez et Marc Giraud delachaux et niestlé, 2013 Quoique bien consciente qu'avec ce titre je vais laisser 'en bord de chemin' quelques lecteurs (euh, beaucoup), je me permets d'insister: ce livre est une pépite! Même si la nature n'est pas votre créneau de lecture, vous trouverez dans cet ouvrage de quoi vous régaler, tranquillement, bribe par bribe. Du texte informatif, souvent non dénué d'humour, et beaucoup beaucoup de (belles) photos, pour des plantes et bestioles 'bien de chez nous' qui méritent toute notre attention et notre admiration, en dépit d'un profil zéro exotisme. N'hésitez pas à feuilleter (lien plus bas). L'on parcourt une année à la campagne, souhaitant que ces splendeurs perdurent (mais ce n'est pas gagné, hélas) Par exemple, la pie-grièche se fait traiter de serial-killer des bocages. En cas de piqûre d'ortie, frotter la partie atteinte avec

Quinquennat

Image
Quinquennat Trilogie de l'Emprise II Marc Dugain Gallimard, 2015 Comme je le disais pour l'Emprise , ce roman parle de ce qui ne m'attire guère: la politique (et ses coups fourrés), les services secrets (et ses coups en douce), et les magouilles financières... Lecture détente, non? Encore une fois, je l'avoue : je-n'ai-pas-lâché-ce-bouquin . Fascinée par la crédibilité de l'histoire où résonnent en écho des faits actuels, agacée de ne pouvoir poser un nom sur certains (et pourtant!), écœurée du cynisme de quelques politiques/journalistes/hommes d'affaires, soulagée de l'honnêteté et la ténacité de certains quand même, tendue à cause du danger menaçant ces derniers, épatée par une construction tout en  suspense, jubilant à la lecture de bien des passages, riant même parfois (jaune). L'histoire? Launay est élu président de la République, suite à un 'sursaut républicain', face au candidat du Mouvement patriote. L'élimination de

Corée du nord : le retour!

Image
D'abord avec Oh Yeong Jin, auteur sud coréen ayant passé un an et demi en Corée du nord. Dans Mission Pyong Yang , Oh Kong-Sik, le personnage, est un auteur sud coréen envoyé à Pyongyang pour une mission de collaboration et d'échange. Les informations concernent la vie citadine (incluant une petite intrigue amoureuse d'un collègue nord coréen timide). Dessins en couleur. Je préviens, il faut se faire au graphisme, surtout les têtes, mais l'intérêt de la BD permet de ne plus s'en soucier. Le visiteur du sud, tomes 1 et 2 (le journal de Monsieur Oh en Corée du nord)(éditions flblb) Le narrateur travaille dans un chantier sur la côte est de la Corée du nord. Les courtes histoires (une à trois pages, noir et blanc) sont entrecoupées d'informations telles 'importer des objets en Corée du nord', 'les transports en commun', 'les médias en Corée du nord' , informations assez neutres (le livre date d'une époque où les deux Corée ava

100% bio

Image
Gagarine ou le rêve russe de l'espace Yves Gauthier Ginkgo, 2015 "Il y a quelque chose de symbolique dans  le parcours et la biographie de Gagarine. C'est une parcelle de la biographie de notre pays. Un fils de paysan qui a enduré les jours terribles de l'occupation fasciste. Un apprenti d'une école industrielle. Un ouvrier. Un étudiant. Un pilote aéro-club. Un aviateur. Des milliers et des milliers de garçons de son âge sont passés par là.C'est le chemin de notre génération..." C'est Hermann Titov qui parle. Doublure de Gagarine, il ne sera pas le premier à voler dans l'espace le 12 avril 1961, mais le deuxième, en août. Hé oui, il n'y avait qu'une place dans le Vostok 1 ... Le choix de Gagarine symbolisait déjà bien ce qu'était l'Union soviétique... Au départ, lire l'histoire de Gagarine, ça ne m'attirait pas plus que ça. Mais dès les premières pages, j'étais ferrée. Que de détails nouveaux et passionnants,

Lila

Image
Lila Marilynne Robinson Actes sud, 2015 Traduit par Simon Baril Etats-Unis, années  20-30. Période du Krach. Des vagabonds sur les chemins des états du Midwest, qui seront bientôt en proie à la stérile poussière. Doll, l'une de ces errants vivotant de travaux agricoles, a pris en pitié une gamine maladive, crasseuse et délaissée par sa famille. " L'enfant était là, sous l'auvent, recroquevillée dans l'obscurité pour se protéger du froid, presque endormie après avoir pleuré toutes les larmes de son corps. Même si elle avait eu la force de continuer à brailler, les autres ne l'auraient pas entendue, et c'était sans doute mieux pour elle." Doll lui offre un nom, Lila , amour, protection et une année à l'école où elle apprend à lire et à écrire. Des années plus tard, Lila a épousé le vieux pasteur de la petite ville de Gilead et attend un enfant. Contrairement à la quatrième de couverture qui donne bien plus de détails révélés ensuite dans

Joseph Kessel

Image
Joseph Kessel La vie jusqu'au bout Marc Alaux Transboréal, 2015 Collection Compagnons de route Dans cette collection à la présentation vraiment soignée j'ai déjà découvert Antoine de Saint-Exupéry . Avec Marc Alaux, auteur de Sous les yourtes de Mongolie , je savais d'avance que la qualité d'écriture serait présente. Marc Alaux est tombé dans la marmite kesselienne grâce aux Cavaliers, lus et relus sous la yourte lors de voyages en Mongolie. Seulement voilà, Kessel, je n'ai jamais lu. Même pas Le lion. Et puis j'ai découvert que je connaissais déjà quand même pas mal de choses sur lui, qui se révèle une incontournable figure du 20ème siècle. Journaliste, oui, écrivain et académicien, mais oui! Oncle de Maurice Druon, mais oui, ça me revient. Le chant des Partisans, aussi, mais pour Belle de jour et l'Armée des ombres, je l'ignorais. En fait, il serait plus simple de dire où il n'est jamais allé et les métiers artistiques aux quels il n

Pour un soir seulement

Image
Pour un soir seulement Journal(sexuel) d'une ex-petite moche Thomas Raphaël Flammarion, 2015 Tout juste trentenaires, les deux cousines Julie et Corail ont gardé de leurs années de collège une réputation de petite moche et petite grosse. Si Corail semble s'en être remise, Julie hélas se dévalorise, se protège sous une carapace bien costaude et surtout manie l'ironie et l'autodérision. Côté famille, ses parents sont divorcés, son père vit avec Vincent et sa mère avec un sinistre type père de trois ados. Côté cœur, son compte Meetic a un encéphalogramme plat, elle est amie avec Romain , son premier copain, et vient de rencontrer Jeremy , joueur de rugby qui prend au premier degré tout ce qu'elle dit mais chez qui il n'y a rien à photoshoper (Julie est graphiste) Jusqu'au jour où l'on découvre un bel anévrisme dans son cerveau, dont la rupture peut survenir sans crier gare. Elle doit se faire opérer, mais l'opération comporte des risques cer

Une vie après l'autre

Image
Une vie après l'autre Life after life Kate Atkinson Grasset, 2015 Traduction de Isabelle Caron Deux citations juste pour ouvrir l'appétit! "Elle dînait plus tard que d'habitude car elle venait de fêter sa retraite - c'était un peu comme assister à ses propres funérailles sauf qu'on pouvait rentrer chez soi après." "Le beurre fut étalé sur le pain sans considération pour le dur labeur de la vache." Ursula Todd est née plusieurs fois, mais à la même date, le 11 février 1910. Une fois elle meurt étranglée par le cordon ombilical, ensuite après quelques années, accidentellement. Chaque fois, son existence ayant quelque peu divergé, il suffisait de prendre un autre chemin, de moins s'attarder, de réagir autrement. Au fil de ces diverses vies, elle ressent parfois de l'effroi, une sorte de présage, un sentiment de déjà-vu, qui la poussent à agir. "Ursula continuait à avoir le sentiment qu'une partie de son avenir était au

Vers Compostelle

Image
Vers Compostelle Drôles de rencontres Antoine Bertrandy Transboreal, 2015, Collection Voyages en poche Encore un récit de voyage à Compostelle? Comme je n'ai lu que celui de Rufin , je ne risquais pas l'overdose et de toute façon je fais totalement confiance à l'éditeur dans ses choix. Vous êtes prêts? Sacs bouclés? Bonnes chaussures? Bâton? Antoine Bertrandy, à le lire, n'est pas un adepte de la randonnée et avant de partir parcourir le Camino Francés, de Saint-Jean-Pied-de Port à Compostelle , s'entraîne tout simplement à Paris. Un équipement correct, de bons conseils, et il quitte femme et enfant pour cinq semaines. Au fil des étapes il livre ses expériences, sans trop s’appesantir sur les paysages et les petits bobos, mais analysant honnêtement ses réactions et états d'esprit et surtout relatant les rencontres les plus frappantes, et il y en aura! Drôles de rencontres dixit l'intitulé, et c'est bien sous cet angle que le récit s'articul