Articles

Affichage des articles du octobre, 2019

Mur Méditerranée

Image
Mur Méditerranée Louis-Philippe Dalembert Sabien Wespieser, 2019 En 2014, après avoir embarqué sur un chalutier au large de la côte libyenne, trois femmes vont connaître, avec des centaines de passagers, une traversée périlleuse de la Méditerranée. Une histoire inspirée de la tragédie d'un bateau sauvé par le pétrolier danois Torm Lotte cette année là. Dima la syrienne a fui avec sa famille Alep et ses bombardements, puis Damas, et son voyage ne s'effectue pas tout à fait dans les mêmes conditions que celui de Chochana , nigériane issue d'une communauté juive Ibo, et Semhar , chrétienne orthodoxe érythréenne, toutes deux en fond de cale. Et auparavant Chochana, quittant son village à cause d'une sécheresse persistante, et Semhar, fuyant un service militaire à durée illimitée, ont dû se plier comme les autres au bon vouloir de passeurs avides et violents. Le roman démarre par l'embarquement, et, par des retours en arrière, raconte l'histoire de cha

Le bonheur est dans le peu

Image
Le bonheur est dans le peu Ranger, trier, s'alléger, vivre autrement Francine Jay First Editions, 2016 Traduit par Frédérique Corre-Montagu La Marie Kondo américaine? Ou plutôt, Miss Minimalist? Là j'ai un peu peur a priori, mais quand j'ai vu ce livre dans la boîte à livres de la bibli, je n'ai pas résisté au jeu de mots du titre. En anglais, The Joy of less, c'est moins fun, c'est sûr. Qu'on se rassure, pas de boîtes de rangements, pas d'adieux déchirants à vos moindres possessions (ouf!) mais un poil de bon sens. L'auteur propose sa méthode Streamline, intraduisible bien sûr, et j'ai vite oublié à quoi correspondaient les S, T, etc. en français. Pour en savoir plus, là c'est expliqué http://www.seveilleretsepanouirdemaniereraisonnee.com/2016/09/biblio-le-bonheur-est-dans-le-peu-francine-jay-le-minimalisme-mis-a-l-honneur.html)(ne pas s'inquiéter de la citation-pissenlit, le livre n'en surabonde pas, ouf) Mais comme d

Berta Isla

Image
Berta Isla Javier Marias Gallimard, 2019 traduit par Marie-Odile Fortier-Masek Attention auteur chouchou, même si je reconnais en toute objectivité qu'il est du genre 'ça passe ou ça casse'. Si vous n'aimez que les phrases courtes qui vous font haleter, vous aurez du mal. Si vous préférez vous perdre un peu dans des phrases tourbillonnantes, si vous aimez que l'auteur décide du rythme, qu'il vous enveloppe parfois de rappels, cet auteur est pour vous. Avant de dévoiler (un peu, bien sûr) de quoi ça parle, j'ajouterai que Javier Marias sait toujours jouer avec les nerfs de ses lecteurs, lui laissant entrevoir une rencontre, une révélation, lui faisant deviner un événement, mais c'est lui qui décide de l'instant de la révélation, au bout de quelques pages que l'on tourne patiemment parce que c'est le jeu entre lui et nous. Bon, de quoi ça parle? Une histoire d'amour , entre Berta Isla la madrilène et son mari Tomas Nevinson, d

Un petit tour dans l'Hindou Kouch

Image
Un petit tour dans l'Hindou Kouch A short walk in the Hindou Kush Eric Newby Petite bibliothèque Payot, 2019 (la couverture est celle de la vieille édition mais la récente n'est pas disponible sur le site de l'éditeur...) Traduit par Marianne Véron L'auteur étant un de ces incontournables voyageurs anglais du 20ème siècle, il faut s'attendre à de l'understatement bien british, de l'autodérision, décelable dès le titre car cette short walk, ce petit tour, correspondent tout de même à des zones montagneuses dépassant facilement les 6 000 mètres, qui plus est au nord est de l'Afghanistan, au Nuristan, chez les ex-kafirs convertis à l'islam fin 19ème siècle. Tout démarre en 1956, Eric Newby est cadre commercial de haute couture, à Londres, et le voilà qui envoie un câble à son ami Hugh Carless, diplomate en poste à Rio de Janeiro : "peux-tu aller Nuristan juin?" Bingo, c'est parti pour escalader le mont Samir (finalement atte

Une étincelle de vie

Image
Une étincelle de vie A spark of light Jodi Picoult Actes sud, 2019 Traduit par Marie Chabin Le jour de ses 40 ans, Hugh McElroy, policier et négociateur, doit gérer une prise d'otages dans un centre d'IVG, le seul du Mississipi. Un homme armé a déjà tué et blessé, de plus parmi les otages se trouvent sa fille et sa soeur. Théoriquement il devrait passer la main, mais... Cette fois Jodi Picoult s'intéresse à l'IVG et nous fait profiter de sa documentation tous azimuts de façon fluide et - on ne peut dire agréable, vu le sujet- parfaitement abordable et passionnante. Elle sait donner la parole à tous les bords, de façon assez subtile, privilégiant l'empathie avec les femmes qui souffrent de telle ou telle situation. Elle permet une connaissance intéressante du problème aux Etats Unis, particulièrement dans le Mississipi, un état du sud strict quant aux durées des grossesse en cours. Côté littéraire, c'est efficacement écrit, sans chichis et pathos, e

Le coeur de l'Angleterre

Image
Le coeur de l'Angleterre Middle England Jonathan Coe Gallimard, 2019 Après un repas avec son père Colin dans une jardinerie aux multiples ramifications, Benjamin déclare "J'aime bien cet endroit. C'est toujours une aventure, on en sait jamais ce qu'on va trouver. Parfois c'est sympa, parfois c'est désagréable, et le plus souvent c'est ce qu'il y a de plus bizarre. Mais voilà, c'est l'Angleterre. Elle nous colle aux semelles." De 2010 à 2018, de Londres à Birmingham, en passant par Marseille et une croisière dans la Baltique, j'ai retrouvé avec plaisir certains des personnages de Bienvenue au club et Le cercle fermé. Qu'on se rassure, les avoir lus n'est pas indispensable pour suivre, et j'ai juste développé une furieuse envie de les relire... Ces années pré-Brexit sont donc vues par le prisme de la famille Trotter et ses amis, Jonathan Coe usant comme d'habitude d'une ironie bristish bienvenue. Les c

Le désert des Tartares

Image
Le désert des Tartares Il deserto dei Tartari Dino Buzzati Poche, 1966 Traduit par Michel Arnaud (paragraphe qu'on peut sauter) Il y a plus de 20 ans j'habitais au fin fond du fin fond (et ça l'est resté), selon une bonne vieille habitude j'ai demandé à un collègue de lettres quelles lectures il me recommandait. Dans sa réponse, avec Splendeurs et misères des courtisanes, il y avait Belle du Seigneur, et, pour donner une idée de l'ambiance de la ville où nous habitions : "Le désert des Tartares et Le rivage des Syrtes".  Quand Ellettres a suggéré une lecture commune du désert des Tartares, j'ai bondi sur l'occasion. Souvenirs flous mais positifs. Et alors là, j'ai dévoré le roman : grosse claque! On est dans la catégorie  Coup de coeur Incontournable Ne se lâche pas. "Ce fut un matin de septembre que Giovanni Drogo, qui venait d'être promu officier, quitta la ville pour se rendre au fort Bastiani, sa première affectatio