Articles

Affichage des articles du décembre, 2012

Tag pour la nouvelle année

Image
 Bonne année à tous! Autant fêter ça avec un tag, aucun depuis plus d'un an, je me lâche (enfin! diront certains) 1. Es-tu une acheteuse compulsive de livres ? A une certaine époque, oui. Résultat, certains sont encore non lus, des décennies après, ou bien je m'en suis débarrassée. Pas vraiment malin, quoi. Mais je suis devenue comme beaucoup une emprunteuse compulsive. En bibli ou auprès des blogueuses (mode *yeux du chat de Shrek* on)   2. A quelle fréquence achètes-tu des livres ? Plusieurs fois par an quand même. Souvent pour les offrir (je me sens moins coupable). Ou quand je sais que je veux les garder ou que je ne les trouverai pas en bibli. Et que peut-être je ne les trouverai plus jamais!!! D'ailleurs je commence à emmagasiner des titres incontournables pour si un jour le livre papier n'existe plus. (mode *parano* on) 3. As-tu une librairie favorite ? J'aime toutes les librairies. Du moment qu'il y a des livres. Mais

Le penseur malgré lui

Image
Le penseur malgré lui On peut rire de tout mais on n'est pas obligé Grégoire Lacroix Le cherche midi, 2012 "C'est quoi ce livre?" s'interroge l'auteur, proposant finalement "patchwork" pour ce recueil de "pensées, fables express, extraits de livres publiés ou à publier, poèmes", avec comme "trame une certaine forme d’humour, un goût pour la libre pensée, une absence de prétention littéraire et le souci permanent de ne pas se prendre au sérieux." C'est un réel bonheur de picorer au travers de ces pages, pour quelques lignes plus ou moins sérieuses, ou des textes plus longs et complètement hilarants. Jeu de mots parfois extrêmes, calembours, un brin d'absurde, quel talent! Comme je suis sympa et qu'en ces jours tristounets on a besoin de rire, voici quelques extraits: "La démocratie, c'est la liberté de dire qu'on en manque." "Un conseil : ne testez jamais vos freins au bord d'u

Le monde à l'endroit

Image
Le monde à l'endroit Ron Rash Seuil, 2012 Traduit par Isabelle Reinharez Ron Rash nous a habitués (pour notre plus grand plaisir) à des histoires bien âpres et noires, sans un gramme de graisse, se déroulant du côté des Appalac hes. Cette fois ci, le jeune Travis Shelton se cherche un peu. S es copains ne rechignent pas à boire de la bière et goûter à diverses drogues, fournies entre autres par les Toomey et Leonard, ex-prof deven u dealer. Travis vole des plans de de canabis aux Toome y, qui le punissent très sévèrement. La vie de Travis prend un nouveau tou rnant quand, suite à une n - ième dispute avec un père dur et intransigeant, il emménage chez Leonard. Qui le pousse à reprendre sérieusement ses études et l'entra ine dans sa passion pour un événement de l'histoire locale. Ron Rash décrit toujours merveilleusement bien ce coin des Appalaches. Il a l'art de présenter ses personnages sans rien imposer  à son lecteur, le laissant juge. Toujours un côté t

Amours, délices et orgues : joyeux Noël!

Image
Bonnes fêtes de Noël à tous ! Royales d'abord, avec l'orgue de la chapelle du château de Versailles J'ai testé le 2 décembre le bon plan suivant : visite commentée d'une partie du château, en petit groupe, sous la houlette d'un guide très intéressant, puis visite du reste du château ouvert au public, galerie des glaces, appartements royaux ou princiers, parc, Trianon(s), etc... Arriver avant 9 heures pour pouvoir réaliser le marathon   parcours, car à 15h30, c'est concert d'orgue dans la chapelle royale. Voir le programme . L'organiste a présenté l'orgue et j'ai enfin compris comment ça marchait (ou presque) car le groupe était sur la tribune à côté de l'orgue. Un plaisir de voir courir les mains sur les claviers et de découvrir les possibilités offertes par l'instrument. Très très pédagogique, et autour d'un Noël de Louis-Claude Daquin . Tous les premiers dimanches du mois jusqu'en mars... et gratuit! Juste deux bémo

Avril enchanté

Image
Avril enchanté Elisabeth Von Arnim Salvy, 1990 Traduit par François Dupuigrenet Desroussilles Paru en 1922 sous le titre The enchanted April "A tous ceux qui aiment les glycines et le soleil. Italie. Mois d'avril. Particulier loue petit château médiéval meublé bord Méditerranée. Domesticité fournie. Répondre au Times sous la référence Z 1000" Nous sommes à Londres, en février. Inutile d'insister sur l'ambiance morose, non? Dans ce club féminin de Londres, deux femmes qui ne se connaissent pas sont irrésistiblement attirées par la même annonce : Mrs Wilkins et Mrs Arbuthnot. Lotty et Rose, car elles deviendront nos amies. Pas très heureuses en ménage, brûlant du désir inavoué de changer un peu d'air. Pour des raisons financières elles vont partager la location avec Lady Caroline Dester et Mrs Fisher. Cette dernière est égocentrique et acariâtre, Caroline ne désire que la solitude, et le séjour débute cahin-caha. Mais petit à petit ce château, ce

Le temps des offrandes

Image
Le temps des offrandes A pied jusqu'à Constantinople : de la Corne de Hollande au moyen Danube Patrick Leigh Fermor Traduit par Guillaume Villeneuve Petite bibliothèque Payot, 2003 Sans le billet de Dominique   et Aifelle (merci!) je serais passée à côté d'une pépite , d'un incontournable du récit de voyage et même carrément d'un incontournable tout court . Après une jeunesse et des études menées parfois de façon fantaisiste, Patrick Leigh Fermor connaît une inspiration subite : "Changer de cadre; abandonner Londres et l'Angleterre et traverser l'Europe comme un clochard - ou, selon une de mes formules typiques, comme un pèlerin ou un moine itinérant, un goliard, un chevalier désespéré(...)? Voilà que ce n'était pas seulement évident, mais bien la seule chose à faire. Je voyagerais à pied, dormirais dans les meules en été, m'abriterais dans les granges quand il pleuvrait ou neigerait et ne fréquenterais que les paysans ou les clocha

Le sermon sur la chute de Rome

Image
Le sermon sur la chute de Rome Jérôme Ferrari Actes sud, 2012 ( pas moyen d’échapper au bandeau, mais comme ça je réalise que pour la première fois depuis 2006 avec Les bienveillantes, j'ai lu un prix Goncourt )(et hop, 59 critiques chez babelio ) En 410, Saint Augustin est évêque d'Hippone, actuelle Annaba en Algérie, et exhorte ses fidèles à ne pas se laisser aller au désespoir à l'annonce de la chute de Rome. Ce n'est qu'un monde terrestre qui s'effondre alors. Jérôme Ferrari choisit d'évoquer en résonance l'histoire de la famille Antonetti au cours des cent dernières années, de l'aïeul revenu de la première guerre mondiale, son fils Marcel vivant les dernières années de l'Empire colonial français et le dernier, Mathieu, reprenant avec son ami Libero un bar dans un village corse, entreprise qui aboutira à un échec. Encore un roman français qui passe la barre, cette rentrée 2012 est faste! Mais quel souffle, quelle écriture, ces phra

Le jeu des ombres / La décapotable rouge

Image
Le jeu des ombres Shadow tag Louise Erdrich Albin Michel, 2012 Traduit par Isabelle Reinharez Quand Irène s'aperçoit que son mari Gil lit son journal intime, le petit carnet rouge, elle démarre illico un second journal, le bleu, et en profite pour manipuler son mari à l'aide de ses écrits dans le rouge . Irène est depuis avant leur mariage le modèle de Gil, qui n'hésite pas à la peindre crûment. Petit à petit l'on découvre les profondes déchirures du couple et l'ambiance asphyxiante pour eux et les trois enfants. Ma surprise a été que finalement ces deux carnets ne sont pas l'essentiel du livre, où intervient un récit à la troisième personne dévoilant pensées, discussions, rencontres, passé d'Irène et Gil, tous deux d'origine amérindienne (comme Louise Erdrich, on ne l'ignore pas). Une histoire étouffante partant un peu dans tous les sens, que j'ai parfois survolée, mais, je l'avoue, m'a scotchée vers la fin et laissée bien so

Krazy Kat : BD et Roman!

Image
Au départ il y eut  un comic strip signé George Herriman paraissant quotidiennement (avec du spécial le dimanche) de 1913 à 1944 dans les journaux de Randolph Hearst. A  Coconino, Arizona, dans un décor changeant comprenant cactus, mesa et prison, Ignatz la souris passe son temps à lancer une brique à la tête de Krazy Kat, chat/chatte (on n'est pas sûr) amoureuse d'Ignatz; l'officier de police Pupp, lui, fait son travail en envoyant Ignatz en prison. En gros, voilà l'histoire qui peut se répéter indéfiniment au gré de l'imagination débordante de Herriman.Un peu fou fou et absurde, bien sûr, avec des dialogues du même tonneau. Au début c'est surprenant, et petit à petit on rentre dans un monde dont on accepte la bizarrerie. Lu dans l'édition de 1981 (Futuropolis) et donc éligible au challenge de Yaneck . bedetheque.com Pour plus de détails : wikipedia Ignatz hurls a brick at Krazy Kat, who misinterprets it as an expression of love. Puis en 1

Plan de table

Image
Plan de table Maggie Shipstead Belfond, 2012 Un mariage chez les WASP sur la côte est des Etats-Unis? Au début de ma lecture j'ai eu un peu de mal à sortir de ma tête le souvenir de Les sortilèges du Cap Cod de Richard Russo et d'éviter les comparaisons. Puis c'est heureusement pas sé et j' ai lu quasiment d'un souffle ce fort joli premier roman. A Waskeke, île de Nouvelle Angleterre où la famille Van Meter possède une maison, va se dérouler le mariage de Daphné , l'a î née de Winn et Biddy Van Meter. Daphné et son fiancé appartiennent à des milieux compatibles et forment un joli couple . (nota : la famille Duff possède non seulement une maison sur une île, mais l'île entière...) . Livia, sa cadette peine à se remettre d'une cruelle rupture avec Teddy Fenn. Alternant entre les souvenirs de plusieurs personnages et les petits événements de ce long week end pré-mariage, l'histoire avance joliment et assez tranquillement. Des dialogue

Des pépites rayon jeunesse

Image
A la médiathèque (euh, l'une de mes médiathèques)(celle où l'on m'a annoncé récemment que je pouvais emprunter plus que le nombre autorisé)(me le dites pas deux fois, les gars!), la partie jeunesse est dans une salle à part mais on peut emprunter et surtout consulter le catalogue. A ma surprise, Alexis Zorba et un livre de John Muir se trouvaient en magasin jeunesse, et j'ai pu saisir l'occasion de les faire se promener un peu à l'extérieur, ils le méritaient. L'autre jour, j'ai pénétré là-bas, faisant remonter d'un coup sec la moyenne d'âge des usagers, emprunté Chi, une vie de chat ("ah boooon, vous n'avez que le tome 1?")(quelle erreur!), repéré une vie de Hokusaï en manga, et sauté littéralement sur Dear George Clooney en présentoir nouveautés. Le roman, bien sûr. Chi, une vie de chat Tome 1 Konami Kanata Glénat Kids, 2010 Une video donnant une bonne idée de la BD : totalement régressive, pour fans absolus des chat

Un petit boulot

Image
Un petit boulot Iain Levinson Liana Levi, 2003 Existe en poche... L'usine a fermé, les commerces souffrent, les chômeurs vivotent. Jack Skowran n'a plus que le minimum dans son appartement pas chauffé, ses débiteurs téléphonent. Bref, ça va mal, et quand Ken Gardocki lui propose comme "petit boulot" de tuer sa femme, il accepte. "Elle va mourir parce que j'ai été licencié d’une usine rentable en plein milieu de ma carrière. Elle va mourir parce que ma copine m'a quitté, parce que je ne supporte pas la vie de chômeur. Corine Gardocki est une femme morte parce qu'un petit malin de Wall Street a décidé que notre usine ferait de plus gros bénéfices si elle se trouvait au Mexique. Je t'aurai, Corinne. Un problème moral? Pas vraiment."  Iain Levinson choisit l' humour très noir pour dénoncer efficacement l'Amérique en crise, le délabrement des structures, le manque d'espoir de tenir la tête hors de l'eau. Il y va très

Murtoriu

Image
Murtoriu Marc Biancarelli Actes sud, 2012 Traduit du corse par Jérôme Ferrari, Marc-Olivier Ferrari et Jean-François Rosecchi Allez, une fois n'est pas coutume, l'auteur : Marc Biancarelli est enseignant de langue corse, et a publié de nombreux ouvrages en corse et en français. La VO de Murt o riu a été publiée en 2009. En langue corse, murt o riu revêt le double sens de glas et d'avis de décès. "Et déjà il lui semble entendre les cloches sonner le glas dans son village, les gens qui tombent de désespoir, qui se jettent dans le ravin, les enfants sans soutien. Il entend le glas sonner, qui fige les campagnes, et il voit les gendarmes arriver, tenant à la main les télégrammes bleus qui annoncent eux aussi la mort, la mort sans fin, et qui disent la boucherie de Dieuze, qui disent les massacres des Eparges, et qui disent le désastre de l'Argonne, et qui racontent les tueries de la côte 304 et du Mort-Homme, et le carnage de ce jour, et tous ces avis de dé

Ma liste de blogs (en cours d'amaigrissement)